lola vers la mer

Aller en bas

lola vers la mer Empty lola vers la mer

Message  Béatrice le Sam 24 Aoû 2019 - 16:12

...


Au festival d’Angoulême, “Lola vers la mer”, un face-à-face bouleversant sur la transidentité

Lyrique et chargé d’émotion, le deuxième film de Laurent Micheli aborde le thème du transgenre à travers l’histoire d’une jeune femme confrontée au regard d’un père veuf brisé par le chagrin. Convaincu de la nécessité de donner plus de visibilité aux minorités, le réalisateur belge espère toucher un large public.

l article sur Télérama
Béatrice
Béatrice

Messages : 6034
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  sophieD le Mer 4 Sep 2019 - 7:41

merci pour l'info Béa, tu l'as vu?
bises
sophie
sophieD
sophieD

Messages : 1496
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 69
Localisation : Ardèche

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Béatrice le Mer 11 Déc 2019 - 8:54

Béatrice
Béatrice

Messages : 6034
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Sophie MAJORETTE le Mer 11 Déc 2019 - 10:19

Merci, Béa, pour l'info.
La lecture des articles donnent envie de le voir.
Je me rends compte qu'il y a quand même pas mal de films (et de livres) qui traitent de la transidentité (d'ailleurs, toujours dans le sens MtF...)
Existe-il des films et livres qui évoquent de personnes trans sans que cela soit le sujet principal de l’œuvre?
Sophie MAJORETTE
Sophie MAJORETTE

Messages : 1953
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 60
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  chantal92 le Mer 11 Déc 2019 - 10:34

La réponse à tes questions prendrait plusieurs pages !
Nombreux sont les films où l'on voit apparaître au détour de l'histoire un trans (généralement plutôt caricatural) et les films où un personnage trans tient l'un des rôles principaux sans qu'il soit en lui-même un "sujet" (The crying game, par exemple, avec un personnage époustouflant dans sa féminité et qui n'est pourtant pas joué par une femme).
Et dans la littérature il y a les romans où la transidentité est au premier plan sans qu'elle soit un thème en soi : "Sarrazine", de Balzac, ou "Orlando" de Virginia Woolf, par exemple.
chantal92
chantal92

Messages : 1761
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 70
Localisation : boulogne billancourt

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Béatrice le Dim 15 Déc 2019 - 13:32

...

dans un article de Paris Match Benoit Magimel revient sur son rôle de pére dans le film

Suis-je préparé à cela ? Vais-je l’accepter ? Tout le monde aurait la même réaction, un homme comme une femme. Mais, au bout d’un moment, ce qui importe, c’est le bonheur de votre enfant. Pour Philippe, que j’incarne, l’acceptation est dure. C’est un échec à ses yeux. Il est paumé et complètement largué. Lola a cette force de savoir ce qu’elle veut. La vraie question est celle-ci : comment un homme en arrive-t-il à repousser son enfant pour ses différences ?

_________________
"etre femme on a l impression d être plus - c est a dire habiter une autre possibilité de soi-même" Eric Orsenna
Béatrice
Béatrice

Messages : 6034
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 63

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Avalon le Dim 15 Déc 2019 - 17:09

Béatrice a écrit:...La vraie question est celle-ci : comment un homme en arrive-t-il à repousser son enfant pour ses différences ?
Ce genre de remarque me fait toujours sourire. C'est comme ces promesses d'amour éternel des histoires qui nous font rêver enfant (Et dans mon cas, toujours aujourd'hui mais j'ai un statut de cruche chronique ^^ ).
La réalité est malheureusement simple et égoïste. Beaucoup de parents se projettent dans les enfants et ont du mal à accepter qu'ils soient différents d'eux. Quitte à les rejeter dans certains cas. Homo ou trans, pour le plus caricatural. Pour beaucoup de gens, l'amour n'est rien d'autre qu'une forme de possession.
Avalon
Avalon

Messages : 2262
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Stephanie Dupont le Dim 15 Déc 2019 - 17:42

Avalon a écrit: Pour beaucoup de gens, l'amour n'est rien d'autre qu'une forme de possession.

Oh que oui, hélas, et valable bien au delà des relations familiales, ça explique aussi certainement que certains milieux soient plus tolérants et d'autres moins. Malheureusement la moyenne générale reste encore tres moyennageuse, et je ne suis pas sure que ça aille en s'arrangeant . . .
Stephanie Dupont
Stephanie Dupont

Messages : 1295
Date d'inscription : 14/09/2018
Age : 61
Localisation : centre (Cher) et Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  chantal92 le Dim 15 Déc 2019 - 20:00

Avalon a écrit:
La réalité est malheureusement simple et égoïste. Beaucoup de parents se projettent dans les enfants et ont du mal à accepter qu'ils soient différents d'eux. Quitte à les rejeter dans certains cas. Homo ou trans, pour le plus caricatural. Pour beaucoup de gens, l'amour n'est rien d'autre qu'une forme de possession.

Ne perdons pas de vue un atavisme venu du fond des âges : l'homme, comme l'animal, doit transmettre à sa progéniture un code de survie avec pour objectif la perpétuation de l'espèce. C'est tout bonnement inscrit au plus profond de nos gênes. Quelques milliers d'années étant passées par là, l'homme de Cro-Magnon enseignant à ses enfants à chasser/cueillir et à conquérir la femelle nécessaire à la perpétuation de l'espèce a été remplacé par le père de famille avisé qui enjoint à son enfant de faire tel ou tel métier, de reprendre la boutique, de faire le même cursus d'études, etc.
Notons au passage que l'annonce d'une déviante par rapport au processus courant de reproduction physique, remettant en cause la possibilité de poursuivre la filiation, entraîne une déception, qui, pour n'être pas au départ au même premier plan que la révélation d'une sexualité différente de celles des géniteurs, se manifeste tôt ou tard. C'est une réaction que l'homme, la femme civilisée, peut regretter et trouver primitive, mais justement elle l'est et en a toute la force originelle.

Quant à l'amour, je dirais que c'est pour tout le monde que l'amour est une forme de possession - de par sa nature intrinsèque : "L'amour le plus exclusif pour une personne est toujours l'amour d'autre chose" (Marcel Proust)
chantal92
chantal92

Messages : 1761
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 70
Localisation : boulogne billancourt

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Caloue le Dim 15 Déc 2019 - 20:12

Stephanie Dupont a écrit:
Avalon a écrit: Pour beaucoup de gens, l'amour n'est rien d'autre qu'une forme de possession.

Oh que oui, hélas, et valable bien au delà des relations familiales, ça explique aussi certainement que certains milieux soient plus tolérants et d'autres moins. Malheureusement la moyenne générale reste encore tres moyennageuse, et je ne suis pas sure que ça aille en s'arrangeant . . .

Stephanie,
Je serai un peu plus optimiste ,j'ai quand même le sentiment que nous allons lentement mais surement vers un regard moins tranché  à notre égard ,si effectivement la bienveillance n'est pas au rendez vous tous les jours ,il me semble(et ce n'est que mon ressenti) que
nous pouvons naviguer de façon un peu plus "paisible" ,en évitant les endroits chargés en testostérone  ... bien sur .
Merci pour la dédicace "motarde de Dijon" dès que je peu je poste mes bottes filles & motocycliste,bise à vous toutes ,Caloue.

Avalon,
ta remarque sur la possession m'interpelle ,je me rend compte ces dernières semaines de la relation que j'ai établi avec mes enfants.
On découvre que nous leur imposons (parfois trop longtemps) nos espoirs, ainsi que  nos projections sans réaliser que notre "amour" n'est parfois qu'une forme d’égoïsme ,les relations avec les conjoins n'échappant pas non plus à ce jeu quelques fois pervers. Bise ,C.
Caloue
Caloue

Messages : 196
Date d'inscription : 22/11/2019
Age : 60
Localisation : Chalon sur Saone

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Michele-Anne le Dim 15 Déc 2019 - 20:15

Ach ! L'Hamour ! mic
Michele-Anne
Michele-Anne

Messages : 1261
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 59
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Stephanie Dupont le Dim 15 Déc 2019 - 20:23

@Chantal :
chez les lapins c'est quand même plus simple, je peux t'asssurer qu'il y a aussi des homos, ou au moins des bi, ils ne se posent pas de questions, et l'espèce se reproduit malgré tout sans probleme . . . sauf à démontrer que la luzerne possède des vertus miraculeuses, j'aurais tendance à croire que ça vient de leur ego qui est certainement moins developpé . . . l'amour pour les autres est souvent peu de chose devant l'amour inconditionnel de soi . . .

@Caloue :
Tu vas rire, moi c'est le contraire, mes gamins veulent absolument suivre mon chemin alors que je passe mon temps à essayer de les encourager à découvrir autre chose "par eux mêmes". Heureusement j'y arrive un peu et ils sont encore un peu jeunes, l'espoir est permis . .  mais ça montre qu'il y a aussi un phénomène "inverse" par lequel ils ont envie qu'on soit fiers d'eux en suivant notre exemple . . .
Et j'ai aussi vécu longtemps avec 2 gamins qui n'étaient pas de moi, on s'entendait super mal pendant leur phase ado, mais c'était malgré tout à moi qu'ils avaient envie de ressembler en suivant mon cursus tres différent de celui de leur pere . . . va comprendre !
On aura certainement l'occasion d'en discuter . .

Et mon message visait surtout les relations autres que familiales, par exemple amicales ou professionnelles. Dans la rue tu croises des gens qui en ont de moins en moins à fiche des autres, je suis d'accord ca s'améliore quand il n'y a pas de "sentiments"
Stephanie Dupont
Stephanie Dupont

Messages : 1295
Date d'inscription : 14/09/2018
Age : 61
Localisation : centre (Cher) et Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  chantal92 le Dim 15 Déc 2019 - 23:47

Stéphanie, en fait nous ne parlons pas de la même chose. Tu évoques le problème particulier des difficultés entraînées par des parents possessifs et n'admettant pas que l'amour qu'ils portent à leurs enfants ne soit pas "récompensé" comme ils l'espéraient.
Et le problème chez les lapins en ce qui concerne la reproduction se poserait si tous les lapins étaient homosexuels pouff ; et là, comparaison n'est pas raison , car il manque aux lapins la dimension réflexive, source d'inquiétudes et d'angoisses.

J'abordais la question aussi sous l'angle plus général de l'amour comme forme de possession, pour citer Avalon, donc rien moins qu'altruiste, et plus l'amour est intense, plus il est égoïste. Mais là on distinguera d'un côté les optimistes, dont je pense que tu fais partie, et les pessimistes (Michèle-Anne, Avalon ?) qui pensent qu'in fine on se retrouve toujours seul et face à soi-même. Exemple : Zoe avait dit à Robinson qu'elle l'aimait ; Robinson crut Zoe....et connut la solitude.
chantal92
chantal92

Messages : 1761
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 70
Localisation : boulogne billancourt

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Stephanie Dupont le Lun 16 Déc 2019 - 11:05

chantal92 a écrit:Stéphanie, en fait nous ne parlons pas de la même chose. Tu évoques le problème particulier des difficultés entraînées par des parents possessifs et n'admettant pas que l'amour qu'ils portent à leurs enfants ne soit pas "récompensé" comme ils l'espéraient.
Et le problème chez les lapins en ce qui concerne la reproduction se poserait si tous les lapins étaient homosexuels pouff   ; et là, comparaison n'est pas raison , car il manque aux lapins la dimension réflexive, source d'inquiétudes et d'angoisses.

J'abordais la question aussi sous l'angle plus général de l'amour comme forme de possession, pour citer Avalon, donc rien moins qu'altruiste, et plus l'amour est intense, plus il est égoïste. Mais là on distinguera d'un côté les optimistes, dont je pense que tu fais partie, et les pessimistes (Michèle-Anne, Avalon ?) qui pensent qu'in fine on se retrouve toujours seul et face à soi-même.  Exemple : Zoe avait dit à Robinson qu'elle l'aimait ; Robinson crut Zoe....et connut la solitude.

J'ai plutôt l'impression qu'on dit la même chose avec des mots issus de religions différentes mais parfaitement compatibles, pour ma part j'élargis le concept d'amour à celui de sentiments et il est vrai que je rajoute la dimension de l'ego . . . Echo n'a pas pu dire à Narcisse qu'elle l'aimait, Narcisse tua Echo . . . et connut aussi la solitude . . . on pourrait donc penser que quoi qu'on fasse, l'amour finit toujours mal, lol
Je souligne également cette dimension antagoniste que nous avons en nous en permanence, et que j'aime à résumer sans doute de façon très réductrice et imparfaite par "plus nous voulons quelque chose et moins on y arrive", on fait même souvent exactement le contraire de ce qu'il faudrait . . . je rajoute souvent qu'il faut apprendre à "savoir vouloir" . . . justement en apprenant à combattre faire la paix avec son ego. . . il y a des secrets tres précieux à connaître pour bien vivre la beauté de l'Amour, certains chantent aussi qu'il faut "savoir aimer". . .
Mais il n'empêche que dans cette vision des opposés, on se rend compte que si l'Amour peut conduire au pire, on voit également que le pire peut tout aussi naturellement conduire à l'Amour . . . la nature n'aurait donc pas que des défauts . . . à nous de mieux savoir en profiter et d'agir en conséquence, je fais partie des gens qui pensent que la philosophie c'est sympa, mais si elle ne va pas plus loin que sur une étagère poussiéreuse  elle ne sert à rien, elle doit se vivre et non se lire
Stephanie Dupont
Stephanie Dupont

Messages : 1295
Date d'inscription : 14/09/2018
Age : 61
Localisation : centre (Cher) et Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Caloue le Jeu 26 Déc 2019 - 21:32

Bonsoir à toutes,
Je laisse un petit commentaire à propos du film "Lola vers¨ la mère¨ ? " .
Je suis allée au ciné samedi soir (18h30,je sais je suis en campagne et je vis comme une poule...euh celles qui pondent hein),donc séance
bondé ,5 personnes ,  perso même si je ne suis pas dans une démarche similaire j'ai vraiment aimé ce film sans pathos ,sensible, et j'ai trouvé les interprètes vraiment crédibles ,Mya  Bollaers en premier lieu ,que j'ai senti totalement en phase avec son personnage
,à 18 ans l'adolescence donne des ailes et aussi des comportement tranché ,lors des interviews elle m'a semblé éloignée de l'ado
quelle joue  . Voila pour faire court je vous  invite à aller le voir et  éventuellement en profiter pour lancer un débat sur le sujet ... avec vos proches !
La veille je suis allé voir (weekend cinoche,vu le temps ...) un film à thème comme on disait il y a longtemps(au 20ème siècle...) ,le titre:
"Le choix d'Ali "
Ce film réaliser par une personne de double culture ,arabe et chrétienne , raconte le retour d'Ali dans sa famille musulmane pratiquante,
qu'il a quitté  5 ans auparavant, ne pouvant vivre son homosexualité dans son milieu familiale et environnemental .
On est loin de" Lola " les moyens du réalisateur sont plus modestes ,certains acteurs ne sont pas du tout professionnels ,mais là aussi j'ai trouvé le ton très juste et le rythme ,parfois lent , m'a semblé en phase avec la réalité ,c'est un film qui aborde un sujet particulièrement douloureux et je suis dépitée de voir que sur un thème aussi crucial aucun réalisateur connu et reconnu voir brossàreluiser(j'ose tout !) par les médias; n'ai tenté ou approché cette  problématique . Pas de stigmatisation dans le film et lors
de l 'échange en fin de projection le réalisateur , Amor Akkar , nous a expliqué "pourquoi "ce film .
Voila ,si d'autres Agoriennes vont le voir ce serait cool d'avoir vos avis .
Pour finir "ma vie mon nombril" j'étais en mode féminin (25/30 personnes dans la salle),et lors du débat je suis intervenue 2 fois;  mon deuxième échange avec le réalisateur étant plus long ,les personnes assises derrières moi ont chuchoté¨mais ce n'est pas une femme¨
Quel délice ...j'ai fais illusions de dos 15 seconde (comme Kitty ,une des personnes que l'on entend dans le reportage " Ces Messieurs -Dames " (2012 il me semble ?) ,Bonne fin de soirée ,et bises,Caloue. kokou
Caloue
Caloue

Messages : 196
Date d'inscription : 22/11/2019
Age : 60
Localisation : Chalon sur Saone

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Avalon le Lun 3 Fév 2020 - 23:19

Pour info,
Mya Bollaers s'est vue décerner le trophée du meilleur espoir féminin aux Magritte.
lola vers la mer Img_2021
Avalon
Avalon

Messages : 2262
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Caloue le Jeu 6 Fév 2020 - 19:29

Merci Avalon pour le lien je la trouve vraiment sereine et je suis surtout content pour elle , je ne sais pas comment elle est perçue par la communauté ,je pense à la génération trentenaire proche d'elle . Tu as vu le film ? je l'ai trouvé bien joué et juste dans le portrait du père également . l'autre jour je pensai à " Lola" et du coup j'ai repensé au film d'Ozon "une nouvelle amie" ,dans les deux cas il y a mort de la femme bio (mère ou épouse )
une sorte de complexe d’Œdipe inversé, pour les garçons ? Caloue. koukou
Caloue
Caloue

Messages : 196
Date d'inscription : 22/11/2019
Age : 60
Localisation : Chalon sur Saone

Revenir en haut Aller en bas

lola vers la mer Empty Re: lola vers la mer

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum