Nos (anciennes) relations masculines . . .

Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  Stephanie Dupont le Dim 18 Aoû 2019 - 10:35

Bonjour à toutes, ça faisait longtemps que je n'avais pas posté un sujet "prise de tête" . . . j'essaie de me rattraper . . . et je pense aussi à celles qui reprennent demain, ça me ferait vraiment plaisir de vous faire penser à autre chose, lol

Je me suis posé récemment la question suivante : aujourd'hui j'ai beaucoup d'amis hommes, aussi bien historiques (copains d'enfance) que plus récents, et je me suis demandé comment ça se passerait si Dédé le routard se retrouvait un jour au placard . . . (elle est pas sympa, cette formulation ? . . . )

En relisant le sujet "nos relations masculines" je me suis rendue compte que la question n'avait pas vraiment été abordée, d'où ce "nouveau" sujet sur nos "anciennes" relations . . .

Implicitement et derrière cette question, on en trouve d'autres comme "l'amitié peut elle survivre" ou "ne risque-t-elle pas de se transformer en autres chose", "comment celà peut il être vécu aussi bien d'un côté que de l'autre ?"

Telle que la question est formulée, on pourrait la croire réservée à celles qui ont franchi le pas, je crois au contraire qu'il serait utile d'avoir aussi d'autres avis, sur ce sujet il me semble que toute idée peut etre utile . . .

Bises à toutes

Steph
Stephanie Dupont
Stephanie Dupont

Messages : 921
Date d'inscription : 14/09/2018
Age : 61
Localisation : centre (Cher) et Dauphiné

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Re: Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  Daniela le Dim 18 Aoû 2019 - 11:07

Merci Stéphanie d'avoir lancé le sujet.

Je me pose parfois la même question, et ce "problème" est une des raisons pour lesquelles je n'envisage pas d'abandonner totalement ma vie masculine au profit de ma vie féminine.

J'entends cette question, uniquement pour mes amis (et j'inclurai même amie, femme biologique) très proches, avec lesquels on refait le monde depuis X fois 10 ans, on aborde des sujets de toute nature, spirituels, politiques, quotidiens etc (sauf la transidentité, je m'en garde bien, même si j'ai "avoué" une fois que je cotoyais un peu le monde des transgenres).

A part un ami qui aurait du mal, car cela le renverrait à ses propres interrogations (non pas transidentitaires mais sexuelles pour lui), Danièla serait acceptée sans problème particulier.

Mais qu'en serait-il de notre amitié ? Ils et elle resteraient mes amis mais j'imagine que la relation évoluerait. Par exemple, avec mes amis hommes, surviendrait une notion "de charme physique" qui n'existe pas en restant homme socialement.

La complicité serait différente avec mon amie, même si elle est peu féminine, et s'intéresse pas du tout à la mode.

Mais je crains de perdre en retour, la confiance des autres. J'ai été le confident de l'un d'entre eux qui vivait difficilement la séparation avec sa femme. Je l'ai soutenu pendant deux ans, de visu et par téléphone, et je continue à lui être une écoute attentive dans sa recherche d'une relation affective. Si j'avais été une femme à ses yeux, il ne se serait pas confié ainsi.

Voilà pour mes premières réactions par rapport au sujet que tu as lancé. Je suis impatiente de lire ce que vont écrire les consoeurs.

Bises
Daniela
Daniela

Messages : 708
Date d'inscription : 21/10/2014
Localisation : RP

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Re: Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  jacqueline Rose le Dim 18 Aoû 2019 - 12:41

Stéphanie,pour répondre a ta question , étant homme j avais peux de vrais Amis et Amies ( tu vois ceux et celles qui te soutiennent en toutes circonstances) je parle içi principalement des copains et copines de 4x4 et je me demandais comment ils allaient réagir quand je leurs ai fait mon coming out , et bien ceux la sont resté mes amis et Amies , il faut savoir que mon surnom était " Le Rebel" ( j ai jamais aimé les contraintes) et ils m ont dis dorénavant nous ne t appellerons plus " Le Rebel" mais La Rebelle" , et bien que maintenant je suis domiciliée en France nous sommes toujours en rapport , et mieux que ça comme ils sont venus faire un rallye a thénissey , ils ont pousser jusqu içi pour me faire un petit coucou

ils ne sont que cinq hommes et deux femmes , mais ceux la sont de vrais Amis , les autres copains bien qu ils ne m aient rien dit je n en ai plus de nouvelles , mais ça ne me chagrine pas outre mesure , pour ce qui est des copains dans ma profession je n ai fait mon coming out qu a deux ou trois et un est souvent sur skype avec moi , les deux autres me donne de temps a autres des nouvelles mais parle de moi au masculin ce qui ne me plait pas beaucoup ( mais je peux comprendre )

Nos (anciennes) relations masculines . . .  00711  Nos (anciennes) relations masculines . . .  00812
jacqueline Rose
jacqueline Rose

Messages : 2228
Date d'inscription : 20/12/2014
Age : 74
Localisation : Chatillon en Bazois (58)

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Re: Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  Avalon le Lun 19 Aoû 2019 - 16:15

Ça me parait difficile de donner une réponse générique à cette question. Il y a tellement de scénarios différents et on ne peut jamais trop prévoir à l'avance le résultat d'une telle démarche.

Ce qui parait fort probable, c'est que ça change la relation qu'on a avec ses amis. Je serai tentée d'écrire que c'est plutôt rassurant. Sinon ça pourrait être vécu comme une forme implicite de mégenrage.

Le mégenrage, c'est d'ailleurs ce que tu pourrais avoir à supporter. Les amis qui tiennent à Dédé auront du mal à faire le deuil. Du coup, tu risques de vivre une situation du genre "Je t'aime et je respecte tes choix... mon Dédé ! " ^^
Après; combien de personnes vont REELLEMENT intégrer la chose? Au risque de vous saper le moral, pas tant que ça. Accepter de jouer le jeu ne veut pas forcement dire en accepter l'idée. Même s'il disent parfois le contraire. Avec les amis et les proches, il faut souvent "faire avec". Et laisser faire le temps...

bizou
Avalon
Avalon

Messages : 2005
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Re: Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  galwenne le Ven 23 Aoû 2019 - 9:00

faire durer une amitié lorsque l'on change ???????

Je vais prendre chez moi un cas précis. J'avais une amitié de 40 ans. le genre d'ami depuis la maternelle a qui on confit tout, pour qui on plaque tout même s'il y a 600 kms en cas de besoins..

Il a fait parti des premiers à qui j'ai confiée ma différence. Les premiers temps, ça se passait bien, puis il s'est fait un peut pressant avec certaines allusions portées "vers le cerveau masculin ".

je lui ai fait comprendre que ce n'était pas parce que je j'étais femme que j'étais attirée par une relation… Pour lui, il voyait en moi un moyen d'expurger un trop plein qu'il ne trouvait plus en couple.. devant mon refus il est devenu désobligeant avec toute la panoplie d'un langage propre aux frustrés et nous n'avons plus aucunes relations.
Il a détruit aussi le réseau de connaissance que j'avais encore dans ma région d'origine et auprès d'une partie de ma fratrie..

l'amitié est difficile et versatile
galwenne
galwenne

Messages : 2224
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 58
Localisation : doubs département 25

http://fr.netlog.com/galwenne

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Re: Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  Avalon le Sam 24 Aoû 2019 - 12:51

galwenne a écrit:l'amitié est difficile et versatile  
Une bien triste expérience.
Cet idiot n'a pas idée à quel point cela t'a blessée..

bizou
Nos (anciennes) relations masculines . . .  Amitiz10
Avalon
Avalon

Messages : 2005
Date d'inscription : 31/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty qdqzdzqd

Message  Gwenaelle le Mer 4 Sep 2019 - 18:03

Bonjour,

Malheureusement ce n'est jamais aussi prévisible.
J'évoque le fait de révéler à l'autre une facette aussi méconnue ou caricaturée à ce jour qu'est la transidentitée.

Même pour quelqu'un qui vous connais mieux que personne et qui a plusieurs fois fait preuve d'ouverture d'esprit. Le fait que cette personne tienne particulièrement à vous et qu'elle soit polluée par des préjugés ou fausses informations, tout peux chavirer pleur

J'imagine que le principal est de trouver son soit, puis le communiquer si désiré, de façon à avoir le moins de regrets si la relation auquel on tiens fini brusquement.



Bises
Gwenaelle
Gwenaelle

Messages : 65
Date d'inscription : 02/07/2019
Age : 31

https://gwenaelle.lemondet.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Nos (anciennes) relations masculines . . .  Empty Re: Nos (anciennes) relations masculines . . .

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum