Agnès : 12/02/2011 : Du laser à l'avion...

Aller en bas

Agnès : 12/02/2011 : Du laser à l'avion... Empty Agnès : 12/02/2011 : Du laser à l'avion...

Message  Agnès le Dim 31 Juil 2011 - 22:16

Ce matin, je dois aller au cabinet de Laser pour une nouvelle séance sur le visage. Il y a 2 ans que je n’y suis pas retournée et les poils noirs commençaient à se faire nombreux ces temps-ci. Cela fait donc maintenant plus d’un mois que je me rase tous les jours pour préparer cette séance et cela commence vraiment à faire long. On est tout de même beaucoup moins présentable rasée qu’épilée, vous en conviendrez aisément !
Je m’habille donc en « Madame sage », jupe Zara pied de poule étroite descendant jusqu’aux genoux, pull bleu en V bleu marine Mango, gilet léger noir noué devant, collants noirs et mes ballerines Pretty Ballerinas bleues marines avec des roses. Je mettrai le manteau blanc Mango avec, ainsi qu’un foulard panthère pour en protéger le cou du maquillage. Je ne me rase pas, cela a déjà été fait hier soir et il ne faut pas irriter la peau avant la séance Laser, je me maquille très légèrement car il faudra que je me démaquille au cabinet.
Je me suis levée assez tôt aujourd’hui car j’ai rendez-vous à 10h15 pour le « tir » Laser et il faut laisser poser la crème anesthésiante une bonne heure et demi pour qu’elle fasse bien effet. J’arrive donc au cabinet à 8h30 pour découvrir que le samedi, contrairement aux autres jours de la semaine, il ouvre à 9h. C’est la première fois que je viens un samedi… Je redescends donc dans la rue et vais boire un café dans un bar tout proche.
Retour à 9h pétante, tout le monde est là, la réceptionniste démarre son PC pour retrouver l’heure de mon rendez-vous. Je me présente comme Mme A…, et j’ajoute, prénom ; Philippe… Elle est très gentille et me demande de patienter 5 minutes, ce que je fais à côté d’une véritable gravure de mode ; une fille jeune, superbe, bien maquillée, très bien habillée, des bottes comme on en voit que dans Elle ! On sent bien qu’on est dans le 16ème, et je ne pense pas que ce sont les poils du visage qu’elle vient se faire retirer… Je vais ensuite dans une cabine appliquer la crème ; démaquillage (sauf les yeux), un passe sur les cheveux (je me rends compte que j’ai oublié de prendre un élastique pour les attacher), et application des 3 petits tubes de crème anesthésiante. L’assistante vient m’aider à la recouvrir d’un film plastique ; la crème ne doit pas être à l’air libre pour garder toute son efficacité. C’est la moustache qui est la plus douloureuse à épiler, et c’est également là où le plastique tient le moins bien. C’est sans doute fait exprès, il faut souffrir pour être belle ! J’attends ensuite 1h ½ ainsi accoutrée, j’ai essayé de prendre une photo pour témoigner du ridicule de la situation…
Le médecin est très sympathique, nous discutons des progrès attendus dans le traitement des poils blancs (pas encore au point hélas), des effets des hormones sur la repousse des poils sur les autres parties de mon corps, de mon nouveau prénom qui ne figure pas encore sur ma fiche. Je n’ai pas mal du tout, il faut dire que la douleur est aussi liée au nombre de poils traités et que j’en ai tout de même beaucoup moins qu’avant, même si ils restent visibles. Nous faisons également un tir de test sur le bras afin que je vérifie le niveau de douleur sans crème (très supportable). C’est une zone que je vais faire traiter très prochainement… Je paie ensuite, 100€, cela n’a pas augmenté depuis 2 ans, et je retourne dans une cabine me maquiller un peu pour être présentable dans la rue…
C’est donc à nouveau le cœur léger que je descends les Champs Elysées, deuxième fois en 3 jours !
Je fais un petit stop dans une pharmacie pour acheter la lobamine cystéine que mon endocrinologue m’a prescrite pour atténuer la chute de mes cheveux. Aucune réaction de la pharmacienne, on dira donc que mon visage doit être présentable… Je passe ensuite au Monop' des Champs pour acheter les galettes au son Dukan de Christiane. La caissière est revêche, mais elle a une tête à l’être avec tout le monde.
Je fais ensuite une petit tour chez Naf-Naf où je suis accueillie par une vendeuse à l'accent espagnol. Je dégotte une dernière petite jupe noire en solde, -70% avec 20% supplémentaires; 11€ ! Le caissier me dit bien « Madame », tout va bien ! Je reprends le métro et rentre à l’hôtel pour me changer et poser mes affaires ; mon sac à main pèse une tonne avec le nécessaire à maquillage/démaquillage…
Je passe aussitôt ma nouvelle jupe et remplace les ballerines par mes bottes plates. Je redescends le boulevard St Michel et fais des visites chez Sinequanone, Minnelli, Pimkie et Naf-Naf où je repère un sac blanc que je pense offrir à Christiane pour la St Valentin. Je me dis que je repasserai peut être tout à l’heure pour l’acheter. Je poursuis ensuite chez Côte à côte, Eram puis André où je trouve enfin cette fameuse paire d’escarpins à brides que je recherche depuis plus d’un an. Exactement la forme que je désirais, pointus mais pas trop, un talon fin mais pas trop haut (7 cm) et une bride qui monte bien haut sur la cheville. En ce presque dernier jour de solde une reprise supplémentaire s’applique et je paie 33€ une paire initialement affichée à 84€ ! Par contre, la contrepartie est que l’achat du sac blanc est maintenant obligatoire, mais je vous expliquerai cela tout à l’heure… Patience !
Je fais un arrêt dans une brasserie du Boulevard St Michel pour prendre un déjeuner sur le pouce ; croque madame et bière blanche, puis je retourne à l’hôtel car il va me falloir préparer la seconde partie de ma journée !!!
Bon, je vous ai aguichées tout à l’heure… Que vais-je faire de ma seconde partie de journée ?
Et bien, c’est fort simple ; je vais rentrer chez moi à Pau en nana en avion. Oupsss, plus facile à dire qu’à faire ! J’avais prévu que mon premier voyage féminin en avion ne serait pas à l’arrivée ou au départ de Pau ; beaucoup de risques de rencontrer des collègues qui, comme moi, voyagent beaucoup. Mais je prends l’avion du samedi après-midi où j’ai peu de chances d’en rencontrer, et puis je n’y tiens plus ! Alors l’occasion est trop belle, je me suis décidée hier matin, j’ai demandé à Christiane ce qu’elle en pensait et elle m’a dit de faire comme je le sentais ! Alors une grande inspiration et hop, je m’enregistre en ligne en cochant la case « Madame » ! Ce qui ne change strictement rien au final, je ne l’ai retrouvé écris nulle part, mais ça fait du bien quand même !
Voilà donc pourquoi je dois retourner à l’hôtel pour finir de préparer mes bagages et rectifier ma tenue ! Et voilà aussi pourquoi il me faut absolument le sac blanc Naf-Naf ; j’utilise habituellement un sac à dos « crumpler » pour mettre mon laptop et tout mon bazar, mais cela fait beaucoup trop masculin… Je vais donc utiliser le sac blanc pour mon laptop et le sac à dos en bagage accompagné. Ce qui est du reste obligatoire suite aux achats de ce matin, sinon je dépasse la limite de 23kgs par bagage avec ma valise unique. Comme je suis abonnée et « platinum » sur Air France, je peux avoir jusqu’à 3 bagages en soute. Voilà, vous savez tout de ma vie de voyageuse !
Mais revenons à nos moutons, et dans ma chambre d’hôtel où je m’aperçois que je suis rentrée sans acheter le dit sac blanc ! Re sortie, heureusement le Naf-Naf de St Michel n’est qu’à 2 minutes de l’hôtel, je suis de retour moins de 10 minutes plus tard. Je transvase donc mes bagages comme prévu, remplace mes cuissardes par mes nouveaux escarpins à brides ; il n’est pas dit que je ne serai pas élégante pour mon premier voyage en avion ! Je récapitule ; Jupe noire Naf-Naf toute neuve, escarpins à brides André noirs également et neufs également, collants noirs, pull Mango bleu en V, veste courte grise Zara, mon sac à main marron pour mes affaires « classiques », le blanc pour le laptop, une valise et un sac à dos. Quelle équipée !
Première étape à la réception. Ils ont l’habitude de me voir en fille, demander un renseignement ou autre. Mais c’est la première fois que je fais mon check-out en nana. Aucune réaction particulière de la réceptionniste, je lui demande de me commander un taxi pour Orly et j’attends quelques minutes qu’il arrive. Le taxi me dit me dit bien « Madame » et me dépose sans encombre à Orly. Je me dirige vers le comptoir d’enregistrement des abonnés, l’hôtesse à un genre de sourire complice lorsqu’elle regarde mon passeport où le prénom est Philippe et la photo très masculine. En fait, c’est plutôt un sourire de compréhension pour elle, intérieur, quand elle comprend la situation sans avoir à me poser de question. Peut-être devrais je me lamenter qu’elle ait compris si vite sans avoir à me demander où était mon mari ? Je ne vais pas faire la difficile, un sourire et un silence complice font chaud au cœur aussi !
Je fais un petit tour dans les boutiques de l’aérogare. Je les connais par cœur, mais il faut bien que j’étrenne mes nouveaux escarpins ! Et je me dois de profiter de la situation, en « All Inclusive » il faut utiliser tout ce qu’il y a dans le forfait ! Je passe ensuite le contrôle de police, là aussi on me dit bien « Madame ». Ah ! Je sonne et je dois repasser en ôtant les escarpins. Ca ne sonne plus, dommage, je me serais bien fait fouillée par une femme moi, ça fait partie des options ça aussi ! Je passe ensuite au salon, prend ma petite bouteille d’eau, vais faire pipi dans les toilettes des femmes (toutes les options je vous dis !).
Au moment de l’embarquement il faut à nouveau présenter le passeport. Là, pas même un sourire, un regard étonné ou quoique ce soit de la part de l’hôtesse, elle me rend le passeport comme si de rien n’était…
Je suis seule à ma place, personne à côté, c’est un petit avion avec seulement 2 sièges par rangée de mon côté. Je peux donc tranquillement étaler mes deux sacs. Je suis bien, heureuse, détendue, la vie est belle !
Tout à coup, oups là ! Tout le monde aux abris ! Je vois Nicolas B. entrer dans l’avion. Je connais Nicolas B. Il travaille dans la même société que moi et nous nous connaissons bien, nous avons déjà travaillé ensemble sur des sujets communs. Je plonge la tête dans mon sac. Vous avez déjà vu une autruche avec la tête dans le sable ? Et bien, c’est moi à ce moment précis ! Il vient poser un sac dans le coffre juste au-dessus de moi, il ne manquerait plus qu’il soit assis à côté de moi ! Heureusement, ce n’est pas le cas. Mais enfin, il est tout de même assis simplement un rang devant moi, je suis au 2A, il est au 1F. Le principal est qu’il ne m’ait pas remarquée. Espérons que je m’en tirerai aussi bien tout à l’heure à la descente…
L’hôtesse me dit bien « Madame » lorsqu’elle me propose une boisson. Il faut dire qu’habillée comme je le suis, le contraire serait tout de même étonnant !
L’arrivée à Pau se fait avec un plafond bas, je décide malgré cela de chausser mes nouvelles Ray-Ban féminines. Tout d’abord parce qu’elles sont élégantes, et que je le vaux bien, mais surtout car elles me rendront certainement moins reconnaissable au cas où je croiserais quelque connaissance dans l’aérogare… Encore une petite phase « autruche la tête dans le sac » quand Nicolas vient récupérer son bagage au-dessus de moi. Je le laisse un peu partir devant, puis je sors tranquillement de l’avion tandis que l’hôtesse me souhaite une bonne journée.
Un peu d’attente au tapis à bagages pour récupérer ma valise et mon sac, je m’assois sur un banc pour ne pas rester plantée au milieu (au-dessus) du reste des passagers. Heureusement mes bagages arrivent rapidement, et je sors de l’aérogare, sans faire d’autre rencontre, pour retrouver Christiane qui m’attend sur le parking. Elle a préféré m’attendre dans la voiture pour plus de discrétion. Cela lui permet de me dire qu’elle m’a trouvée élégante en arrivant vers elle ; quel Amour !
La soirée à la maison s’est très bien poursuivie ; Champagne et bon repas, nous avions en effet décidé de fêter notre St Valentin en avance et à la maison. La vie est très belle ! Agnès : 12/02/2011 : Du laser à l'avion... 880303
Agnès
Agnès

Messages : 207
Date d'inscription : 07/11/2010
Age : 56
Localisation : Pau

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum