Full time ??? Vous avez dit full time?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  johanna le Dim 10 Juin 2012 - 1:07

Je voudrais vous livrer mon expérience récente et savoir ce que vous en pensez et quel ressenti vous avez par rapport à celle ci.
Je me suis séparé de mon épouse (20 ans de mariage..... mic ) fin décembre dernier (grosso modo, à Noël). Ma situation de travesti n'en est pas la raison majeure, loin de là, même si, forcément, ça a du faire partie, peu ou prou, de ma décision. Disons que nous ne entendions plus sur l'essentiel de notre vie commune.
Ma femme était au courant de mon penchant pour le travestisme depuis plus de 10 ans. Je parle volontairement de travestisme pour ce qui me concerne. Pas de transgenre ou de transexualisme (même si parfois -voire souvent- la frontière est ténue !!!) dans mon cas. Seulement un travesti de base, c'est à dire un homme qui aime à s'habiller en femme de temps en temps. Ma femme "tolérait" Johanna à condition qu'elle ne se fasse pas trop remarquer et qu'elle ne prenne pas trop de place. Mais j'avais quand même droit à une partie de la penderie et des placards, ce qui est beaucoup plus que beaucoup d'entre nous, je suis d'accord. Ce qui veut dire, en clair qu'elle était au courant mais qu'elle préférait ne pas trop savoir. Donc beaucoup de tolérance qui n'empêchait pas les reproches plus ou moins sous entendu lorsque les relations matrimoniales devenaient un peu "tendues"...
Evidemment, lorsque je me suis retrouvé(e) seul(e) dans mon appartement, Johanna a donné libre cours à sa présence parfois envahissante. En femme quasiment pendant 2/3 mois (hormis les sorties car je ne sors pas... Donc en homme pour le caddie, par exemple !!!).
Et, c'est là l'objet de mon questionnement, au bout de ces 2/3 mois, l'envie de faire vivre Johanna s'est sensiblement puis considérablement émoussée. Comme si j'avais eu la frénésie d'assouvir le "fantasme" Johanna à fond et pleinement et que progressivement, celui ci se soit estompé.
Au début, ça a été les tenues plutôt "bcbg" ou "executive women" (tailleur, porte jarretelle et bas, talons hauts et maquillage total) 24/24, puis les tenues "femme de tous les jours" (jupes, collants et talons 3/4 cm avec très peu de maquillage, voire pas du tout si ce n'est le rouge à lèvre) et maintenant, depuis 3 mois, c'est quasiment plus de Johanna, si ce n'est quelques heures par ci par là. Et il m'arrive souvent de faire sortir Johanna pour redevenir homme 1 ou 2 heure après.
Voilà, comme si j'étais allé au bout de mes fantasmes et que, de ce fait, j'étais revenu dans ma vraie vie.
Et chaque jour, je me dis en lisant certain témoignages ici ou sur HF : " heureusement que je ne me suis pas séparé pour vivre une vie de femme fantasmée ! " Dans quel état psychologique serais-je maintenant ? Mon dieu, je préfère ne pas y penser!
Voilà mon petit témoignage de ma vie de "travesti". Qu'en pensez vous et avez vous vécu ce même genre de cheminement ?
avatar
johanna

Messages : 151
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 63
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Avalon le Mer 13 Juin 2012 - 13:52

Voilà un témoignage comme on en lit peu. Bravo Johanna.. :supr:

Dans ton texte, il y a une petite chose qui m'a sauté aux yeux. "et que, de ce fait, j'étais revenu dans ma vraie vie.". Belle prise de conscience.

Cette totale liberté de pratique t'a permis, semble-t-il, de faire le point sur ce que tu ressens vraiment. C'est une bonne chose.

Cette illusion dont tu parles, beaucoup y croient. C'est encore pire pour celles qui évoluent en public avec succès. Certaines ne font plus la différence entre le personnage de fiction et la personne réelle. A ce jeu, on peut facilement se perdre en chemin...
avatar
Avalon

Messages : 1087
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  galwenne le Ven 15 Juin 2012 - 6:39

J'ai lue er elue ce témoignage assez poignant. Il reflette bien ce miroir au alouette ou l'on pourrait toutes plonger. Oui là est la question. Que désiront nous, et est ce pour la vie ??


merci de nous avoir fait partager ton vécu.
avatar
galwenne

Messages : 1456
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 56
Localisation : doubs département 25

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.netlog.com/galwenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Anne-Sofie le Ven 15 Juin 2012 - 16:32

Ton témoignage est important car il met en évidence toute l'ambiguité de la situation des "travestis". Où, parfois, la tentation de vivre une vie de femme à "temps plein" travese l'esprit. Pourtant, franchir cette frontière ne se fait pas comme cela par pur fantasme.

Je suis peut-être mal placée pour intervenir ici, car, vivant depuis presque bientôt 7 ans, comme une femme. Etant connue et reconnue comme telle, je voudrais témoigner que dans mon cas, la vie que j'ai maintenant et pour moi, ma VRAI vie.

Alors, je peux comprendre que certaines situations d'isolement puissent être bénéfiques pour servir de révélateur. Dans ton cas, tu t'es rendue compte que le travestissement était une sorte de satisfaction ponctuelle mais que ta vrai vie serait celle d'un homme. Il n'y a aucun mal à cela.

Chacun se détermine suivant ses souhaits et, loin de moi, de faire l'apologie de vie de femme "reconstituée". Ce n'est pas toujours facile, même si, dans mon cas, je n'ai pas trop souffert de cette situation.

Je te souhaite du courage et de trouver une personne qui saura t'aimer et te comprendre.

Bisous

Anne-Sofie
avatar
Anne-Sofie

Messages : 22
Date d'inscription : 31/10/2010
Age : 62
Localisation : Belgique - Aywaille

Voir le profil de l'utilisateur http://www.anne-sofie.be

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Invité le Mer 20 Juin 2012 - 23:14

Sacrilege .......... ou bienvenue dans un sujet encore un peu trop tabou : les evolutions possibles qui nous surprennent .

les besoins d'un jour ne sont pas necessairement les besoins de son lendemain . ils evoluent en plus ou en moins , souvent en plus parfois en moins .
en plus , les raisons sont ecrite un peu partout . en moins , il peut y avoir plusieur raisons :

-nous avons le droit de se tromper et cela meme sur nous , penser etre et ne pas etre , penser avoir un besoin bien preçis alors que non . tout ceci est bien humain .

-une envie qui s'estompe pour revenir encore plus forte .

-mal vivre et baisser les bras devant la difficulté d'etre soi-meme .

-bien vivre et savoir controler ses envies et besoins .

*et moi ? ou j'en suis dans tout ça ?
etre en femme n'a d'importance que si je peux vivre en femme . j'entends par la , vivre en societé et non pas seule dans ma maison . plus precisement , etre en femme dans mes murs ne baisse pas mon envie de sortir , bien au contraire cela l'augmente car cela ne m'apporte que frustrations .
Et si c'etait ton cas a toi aussi ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  johanna le Jeu 21 Juin 2012 - 11:09

Est ce que, si je sortais et vivais en femme en société mes envies seraient différentes, je n'en suis pas sur(e).
De toutes façons, le problème ne se pose pas vraiment (celles qui me connaissent un peu vont dire que je radote, mais ce n'est pas grave !!!! rir )
Je mesure 1,90 m au naturel et avec ma calvitie prononcée. Quand Johanna est là, tu rajoutes 4 cm de talon (au bas mot. Plutôt 6/7 en fait) et 4/5 cm de chevelure perruquée. Un rapide calcul mental t'amènes à pas loin de 2m. Question passing, on fait mieux, non ? A moins de se la jouer "fiancée de Tony Parker !!! rir Et je te fait grâce de ma grosse voix de baryton !!!!

Comme je n'ai aucune envie de subir rires, moqueries et quolibets à chaque fois que je croise quelqu'un dans la rue, je m'abstiens. Certes, je pourrais assumer pleinement mon statut de travesti et passer outre. Je crois que la part féminine n'est pas assez prévalente chez moi pour "m'obliger" à m'infliger ce genre d'épreuve. Je met dans la balance ce qui me fait du bien et ce qui me fait du mal et je vois de quel côté ça penche. Pour moi, c'est clair que sortir me ferait plus de mal que de bien.
Mais comme je n'ai jamais essayer (sauf une ou deux sorties très tard dans la nuit dans des lieux déserts qui n'offrent aucun intérêt), ce n'est, après tout, qu'une intuition. Je me trompe peut-être mais je n'ai pas envie de prendre le risque. Donc, voilà, je reste chez moi, entre mes 4 murs et ça me va plutôt bien.

D'autre part, j'ai depuis longtemps remarqué que mon envie de travestisme déclinait d'une façon proportionnelle à l'allongement des jours. En clair, j'ai beaucoup moins envie de me travestir l'été que l'hiver.
Peut-être (surement) que le cocon de la nuit me parait plus protecteur. L'hiver est toujours un moment favorable au repli sur soi.
avatar
johanna

Messages : 151
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 63
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Avalon le Jeu 21 Juin 2012 - 13:45

J'adore tes interventions, Johanna!
:bisou:
johanna a écrit:Est ce que, si je sortais et vivais en femme en société mes envies seraient différentes, je n'en suis pas sur(e).
Oui! Et très vite. La passion de l'instant volé laisse la place à quelque chose de plus calme, plus serein. Avec des hauts et des bas, induits en autre par nos difficultés d'intégration (plus ou moins forts selon les circonstances et les aptitudes de départ).
johanna a écrit: Je crois que la part féminine n'est pas assez prévalente chez moi pour "m'obliger" à m'infliger ce genre d'épreuve. Je met dans la balance ce qui me fait du bien et ce qui me fait du mal et je vois de quel côté ça penche. Pour moi, c'est clair que sortir me ferait plus de mal que de bien.
Bien vu... ;-)
La motivation, pour ne pas dire l'excitation, altère pas mal le sens critique des pratiquantes. En ce qui concerne leur aptitude à évoluer en public, plus particulièrement. (Je vais encore me faire des amies, moi). Les moqueries, les agressions, les réaction "TVphobes" lol, ça arrivent parfois. L'impact est plus ou moins contrebalancé par l'excitation du moment (Et donc + ou - bien vécu) .

Ce genre de problème arrive aussi aux "full time". Et là encore, si la motivation n'est pas là, l’intérêt de supporter les difficultés s'émousse.
Alors, effectivement, si une personne qui sacrifie tout pour ce chemin... Ça peut faire mal comen?



avatar
Avalon

Messages : 1087
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Invité le Ven 22 Juin 2012 - 21:21

Avalon a écrit:(Je vais encore me faire des amies, moi).
bah pourquoi cette petite remarque ???? nous sommes sur un forum pour y partager nos opinions , si nous étions toutes du même avis sur tout les sujets postés cela deviendrait vite lassant . l'echange ne peux avoir lieu que si nous exprimons des avis contraires ou du moins divergeants , au moins un minimum quand même . de tout façon pas de crepage de chignon avec moi , non non , je n'en ai pas . rir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Invité le Ven 22 Juin 2012 - 22:33

Avalon a écrit:Bien vu... ;-)
La motivation, pour ne pas dire l'excitation, altère pas mal le sens critique des pratiquantes. En ce qui concerne leur aptitude à évoluer en public, plus particulièrement. Les moqueries, les agressions, les réaction "TVphobes" lol, ça arrivent parfois. L'impact est plus ou moins contrebalancé par l'excitation du moment (Et donc + ou - bien vécu) .
il faut bien refléchir avant de metre un pied dehors (pour les deux aussi) au pourquoi l'on veux le faire . Si c'est simplement pour faire comme une amie , braver un ''interdit'' ou encore pour epater la galerie alors il faudrait mieux s'abstenir .
si par contre cela provient d'un besoin alors commencer par trouvée une amie qui saura guider , atenuer craintes et stress (car il y aura un stress , bon ou mauvais) et apprendre a sa ''protegée'' a se proteger du monde qui nous entoure bien que d'apres moi il n'est pas si mechant que cela avec nous .
on peut lire un peu partout des situation de copines se trouvant en difficulté mais de vive voix je n'en ai jamais vraiment entendu . De toute les amie que j'ai tutoyé aucune ne m'a parlée de gros gros probleme sinon un qui etait une agression sexuelle mais qui c'est bien fini enfin pas pour l'agresseur qui lui a eu mal ou vous pensez . un T connait bien , et pour cause , le corps d'un H . :lol!:

regle n° 1 (s'il y en aurait une) serait de sortir en tant que personne et non en tant que T .
la n° 2 serait de laisser sa susceptibilité a la maison et de ne pas croire que tout le monde en a apres nous .
il y aura par moment un oeil interrogatif qui se posera . bah , et alors , rien de plus normal et de plus est-il pour ou contre nous ??? chiche , que je le lui dis un petit bonjour pour apaiser la situation ??
une personne rigole a notre passage ?? de nous ou d'autre chose ??? nous n'en savons rien alors nous preferons penser le pire . la meilleure façon d'agir serait de sourire meme de rire sans exageration en se tournant sans agresser le supposer mechant rieur .
on vous dit monsieur et vous le prenez mal : pensez a toute ces femmes qui en rigole lorsque cela leur arrive .

une personne , rien qu'une personne , feminine bien entendu mais une personne avant tout et tout sera bien plus facile pour evoluer dans notre societe .

pour une ''mauvaise'' rencontre nous en faisons une centaine de bonne alors pourquoi se souvenir en priorité de la mauvaise ???

au fait , lorsque je suis en homme le monde est meilleur envers moi ??? je n'en suis pas certaine , je pencherais plutot a croire que non sans compté qu'un T a un capital sympathie qui lui est bien réel et non negligeable .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Patricia le Ven 22 Juin 2012 - 23:21

J’ai vécu 39 ans avec mon épouse dans le secret le plus absolu. Chaque que je pouvais je me transformais. Mais je vivais dans une grande angoisse d’être découverte. Fin mai 2010 ma femme a découvert fortuitement mon secret. En regardant des photos elle a trouvé sur une mémoire non effacée une femme inconnue et souriante, dans ses meubles. Sa première réaction fur de me prendre pour « ma maitresse » ! Au bout de 10 minutes elle comprit qui était cette femme et elle l’accepta avec même un certain soulagement. Une discussion approfondie nous permit de nous accorder. Depuis nous vivons une double vie : un couple « normal » et deux copines.

Donc depuis deux ans mon épouse sait qui je suis. Nous nous sommes progressivement fait à cette situation. Durant les six premiers mois peu de changement. Elle acceptait et m’encourageait même à pratiquer. Mais habituée au secret c’était difficile pour moi. Notre première expérience de cohabitation a provoqué chez chacune d’entre nous un certain malaise. Nous avons pris la résolution d’aller doucement. Une transformation totale la gênait car « elle ne me reconnaissait plus ». Ensuite, ce fut Agora et d’autres contacts. Progressivement, j’ai cohabité avec elle en me transformant partiellement, en évitant la perruque, les faux seins, le maquillage. J’ai pris l’habitude de mettre des vêtements féminins et elle s’y est habitué avec même une certaine complicité. Bref, depuis le début de 2012 j’ai pris l’habitude de m’habiller en femme en permanence sauf exception. J’ai laissé pousser mes cheveux. C’est dommage que j’aie une tonsure révélatrice. Mais avec un chapeau on la fait disparaître. J’épile jambes et bras. Quand je suis en famille, je me mets en jupe avec quelques bijoux. Mais je garde mon corps d’homme : pas de perruque ni faux seins, etc. Moi-même je me suis habituée à cet aspect et je me trouve acceptable. Quand je sors, je mets des pantalons de femme et la plupart des gens ne se rend compte de rien ou toutefois, n’arrive pas à y mettre un nom. L’autre jour des amis m’ont félicitée pour mon « look » et m’ont trouvée « plus jeune ». Un bijoutier de Florence m’a trouvé un style d’artiste. Une amie m’a trouvé un « nouveau genre » ! Mais personne n’a percé, pour l’instant, la réalité. Je m’apprête à partir en voyage et je prépare des tenues « ambigües » avec l’aide de mon épouse qui me prête des vêtements à elle. Du coup, les sorties en fille intégrale me tentent moins car elles sont source d’angoisse. Je me contente de la maison, de mon jardin et de l’environnement proche de ma maison. C’est bizarre, je crains moins mes voisins que les inconnus dans la rue. Je préfère également l’hiver car plus dissimulée sous des vêtements plus épais et une luminosité moins grande.

Je me suis posé la question : n’aurais-je pas un jour assez de cette pratique. Pour l’instant non. Mais c’est vrai que la possibilité de pouvoir pratiquer assez librement a provoqué chez moi une évolution.

Voilà quelques mots sur mon expérience personnelle.

Bisous à toutes. bezou

Patricia.
avatar
Patricia

Messages : 169
Date d'inscription : 07/04/2011
Age : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Nelly Dz le Sam 23 Juin 2012 - 17:40

Ton retour d'expérience m'a beaucoup émue, Johanna ; il m'a rappelé beaucoup d'événements que je peux avoir vécu de façon similaire à plusieurs reprises. Un jour, il n'y a pas si longtemps, j'ai découvert le site de Jessica http://www.jessica-who.com/2009/07/beat-urge-purge/ et j'ai compris pas mal de choses ainsi que les erreurs regrettables que j'ai pu commettre par le passé.
J'imagine que certaines d'entre nous connaissent ce site ou même peut-être l'as-tu déjà parcouru. Il a, je crois, le mérite de nous apporter quelques points de réflexion quand nous nous trouvons en situation de doute.

L'essentiel reste en tous cas que tu te sentes en parfaite adéquation avec toi-même et que ta féminité s'exprime quand le besoin s'en fait sentir même si c'est dans la plus stricte intimité.
Je souhaite de tout cœur que tu puisses continuer à t'épanouir en toutes circonstances et aussi à nous faire partager ton ressenti.
Je t'embrasse, Nelly. :bisou:

PS. Cleme, tu es absolument magnifique en promeneuse : toutes mes félicitations admiratives ! bezou


Nelly Dz

Messages : 198
Date d'inscription : 19/02/2012
Age : 67
Localisation : Plein Sud

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  johanna le Sam 23 Juin 2012 - 19:27

Merci à vous pour ces retours et commentaires.
Outre le fait qu'ils flattent mon ego (ce qui ne fait jamais de mal), ils enrichissent et complètent mon propos initial. Je ne pensait pas susciter de tels échanges mais, apparemment, mes petites réflexions perso ont fait écho chez quelques unes d'entre vous.
Non, Nelly, je ne connais pas le site dont tu parles et comme il est en anglais et que j'ai la flemme (oui, j'assume) de faire effort pour le lire, je n'en saurais guère plus.... Mais je pense que d'autre, plus courageuses que moi sauront en profiter. Donc merci.
Oui, je me sens en pleine adéquation avec moi même et ma part féminine. Plus besoin de guetter le moment favorable et/ou possible pour laisser un peu de place à Johanna. Je pense que nous sommes nombreuses comme ça : sauter sur la moindre occasion, le moindre petit moment pour faire vivre notre part féminine, ce qui ressemble un peu (toutes proportions gardées, on est bien d'accord) à une sorte d'esclavage. Notre vie en vient souvent à ne tourner, peu ou prou, qu'autour de ça : quand vais-je pouvoir être “femme“, situation si complexe à gérée.
Patricia, j'aime bien ton retour d'expérience car il est sensiblement différent de ce que l'on lit d'habitude sur les rapports au travestisme dans un couple, qui souvent se résument à un "je sais mais ne veux pas le savoir" difficile et compliqué à vivre pour les deux ou un "Super, tu es la femme que j'attendais !" (je simplifie et caricature un peu, je sais !). Cela dans le cas ou la conjointe est au courant, parce qu'autrement, c'est encore un autre cas de figure. Ce rapprochement l'un vers l'autre ou chacun baisse la garde et est capable de faire des concessions me parait une piste intéressante. Si tant est que l'on puisse s'en contenter. Là aussi, c'est le vécu de chacun(e) qui décide.
Cleme et Avalon, (et les autres) je suis étonnée -et ce n'est pas la première fois dans ce genre de discussion- de voir comme vous occultez dans mon propos les données physiques. Ce n'est pas un reproche, c'est simplement une constatation. Je veux dire par là que si je mesure , aller, 1,75 m à 1,80m, si je me fais repérer en tant que TV, je peux toujours arguer (au moins dans mon for intérieur, pour me rassurer et me faire du bien) que c'est parce que je me suis mal maquillée, mal préparée, bref, que je n'ai pas soigné mon passing ......
Quand tu fais 2 m, tu ne peux plus te cacher derrière ce genre d'excuses. Ta taille signe clairement ton genre. Et, une fois encore, je ne parle pas de la voix !!!!
Ma femme était au courant de l'existence de Johanna depuis 11 ans après 10 ans de secret absolu. Je raconterais si ça intéresse certaines d'entre vous comment je suis venu à lui avouer ce secret.
Depuis ces aveux, Johanna avait droit (s'était octroyé le droit ???) à une partie de penderie, quelques tiroirs de la commode conjugale et un bout de placard où ranger ses affaires. Situation certes très enviable pour beaucoup d'entre nous qui sont obligées de se cacher et de terrer leurs petites affaires au fin fond de leur demeure (fin fond que seul les hommes peuvent connaitre, soit dit en passant !!!). Cette apparente acceptation dissimulait mal une inquiétude, pour ne pas dire angoisse profonde, de la part de mon épouse quand à la part que Johanna prenait dans ma vie et donc dans notre vie de couple.
Je sais depuis longtemps que je me sens 70% homme et 30% femme (et encore) mais, j'avais beau lui dire, elle n'arrivait pas à ce convaincre de cette réalité et donc, souvent, au détour d'une phrase ou d'une discussion, l'existence de Johanna revenait sur la tapis. Mais notre état de TV, TG, TS est si compliqué à comprendre pour les autres que j'ai abandonné toutes velleïtes de ce côté.
Bises à toutes .
Johanna
avatar
johanna

Messages : 151
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 63
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Béatrice le Sam 23 Juin 2012 - 21:56



merci Johanna d avoir initie ce sujet bien interessant .... bizou

_________________
un article plutôt qu un long discours .. http://xxy.fr/sortir-en-femme-a-la-rencontre-du-club-hermione-en-poitou-charentes/  
avatar
Béatrice

Messages : 3460
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Helyette le Dim 24 Juin 2012 - 15:24

Le sujet, initié par Johanna et développé par les copines, m'invite forcément à me questionner sur moi-même, brisant ainsi la confortable routine où je me suis installée. Rien que pour cela, merci à toutes.
Bénéficiant d'une épouse beaucoup plus compréhensive que beaucoup d'autres, être constamment à l'affût de quelques heures pour faire vivre Hélyette est épuisant. J'ai pu disposer d'une douzaine de jours seule et vous imaginez bien que j' en a profité au maximum et j'ai vécu quasiment en full-time. La période n'a pas été assez longue pour évoluer comme Johanna, mais je pense que cette évolution est très probable car être travesti cause bien des complications qui, à la longue, découragent. La vie sociale impose nombre de sorties et de rencontres avec des gens qui n'ont pas à partager notre intimité de genre. Aller chercher le pain ou le journal en fille est rarement possible et impose un changement complet de tenue, voir de se démaquiller. Moi, je n'ai pas le courage de me démaquiller/remaquiller plusieurs fois par jour, pouff
Par contre, je n'ai ressenti aucune lassitude de vivre de longues journées en fille
et ne la ressens toujours pas.
La question des sorties est tout aussi complexe.
Je suis sortie la première fois seule et j'ai eu la chance de ne m'attirer aucun sarcasme. Très vite ce fut le restaurant avec une consoeur, puis des sorties encore, seule ou avec des copines (salut Béatrice, bonjour Patricia !).
Enfin, récemment, je suis allée 3 fois de suite au restaurant avec une fille comme nous, bien plus expérimentée et ce fut magique.
Après les 10 mn habituelles de curiosité, sans aucune animosité, nous faisions partie du paysage, exactement comme je le souhaitais.
Alors, pourquoi je sors ? La réponse, c'est que je trouve ça normal, absolument normal et je voudrais que tout le monde qui m'entoure trouve aussi ça normal.
Mais je ne suis pas tout à fait honnête avec vous les amies, sortir me bourre d'adrénaline et j'adore ça, sans compter que je dois être aussi un peu coquette et adore qu'on me regarde rir
bezou A vous toutes.

avatar
Helyette

Messages : 1866
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 72
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Avalon le Dim 24 Juin 2012 - 18:34

johanna a écrit:Cleme et Avalon, (et les autres) je suis étonnée -et ce n'est pas la première fois dans ce genre de discussion- de voir comme vous occultez dans mon propos les données physiques. Ce n'est pas un reproche, c'est simplement une constatation. Je veux dire par là que si je mesure , aller, 1,75 m à 1,80m, si je me fais repérer en tant que TV, je peux toujours arguer (au moins dans mon for intérieur, pour me rassurer et me faire du bien) que c'est parce que je me suis mal maquillée, mal préparée, bref, que je n'ai pas soigné mon passing ......
Quand tu fais 2 m, tu ne peux plus te cacher derrière ce genre d'excuses. Ta taille signe clairement ton genre. Et, une fois encore, je ne parle pas de la voix !!!!
Bonjour Johanna,
Je n'occulte pas, j'essaie de faire preuve de délicatesse... 8)
C'est ce que j'évoque lorsque j'ecris "La motivation, pour ne pas dire l'excitation, altère pas mal le sens critique des pratiquantes. En ce qui concerne leur aptitude à évoluer en public, plus particulièrement." Cela ne te concerne pas, puisque tu as préféré ne pas franchir le pas. Mais que ce soit la taille, le visage, la voix, la carrure ou d'autres aspects de la personne ce sont des handicaps dont il faut tenir compte si on veut faire d'une sortie une expérience réussie. Ou une expérience à éviter.
:bisou:
avatar
Avalon

Messages : 1087
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Invité le Lun 25 Juin 2012 - 22:17

johanna a écrit:Cleme et Avalon, (et les autres) je suis étonnée -et ce n'est pas la première fois dans ce genre de discussion- de voir comme vous occultez dans mon propos les données physiques.
je vais peut etre paraitre copieuse mais je suis de celle qui pense que la beauté des gens n'est pas celle qui se voit .
certaines me diront (ou pas) que c'est un peu facile , elles auront peut etre raison (ou pas) .
je mesure 1m78 pour 62 kilos , j'ai fait des sorties avec des plus petites mais aussi des bien plus grandes , des plus minces et des plus costaudes , des plus ''sortables'' et leurs contraires , et malgré tout , ce fut des balades qui resteront gravées dans ma memoire . toutes ces filles (femmes) ont un point commun : le besoin de vivre au yeux des autres , d'exister . Cela ne fait pas d'elles des T++++ , non , ce n'est pas le fait de sortir qui fait que l'on est plus femme qu'une autre .
tu dis que tu ne sors pas et que malgré cela tu trouve ton equilibre , pour ma part je sors et ......mon equilibre n'est toujours pas au rendez-vous .

un peu de fatigue en ce moment , bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Avalon le Mar 26 Juin 2012 - 13:21

cleme a écrit:tu dis que tu ne sors pas et que malgré cela tu trouve ton equilibre , pour ma part je sors et ......mon equilibre n'est toujours pas au rendez-vous .

un peu de fatigue en ce moment , bises
Ce que tu dis est lourd de sens et devrait se trouver plus facilement sur nos sites qui vantent la voie féminine. C'est courageux de l'avoir évoqué.

Je ne fais pas que "sortir", je vis quasiment comme une femme. Et je n'ai pas trouvé mon équilibre dans cette voie.

Comme toi, Cleme, je suis passé par les moments très difficiles! (Etats dépressifs, larmes, problèmes relationnels et j'en passe..) Il m'a fallu du temps pour comprendre que ce choix et trouver son équilibre (Et son bonheur) sont en fait deux démarches distinctes. Liées, bien sur. Mais pas plus que celui ou celle qui va choisir d'être pompier, gothique ou prêtre. On peut choisir de vivre au féminin, bien sur. Même si c'est hors normes. Mais y trouver le bonheur, ça je n'y crois pas.

je ne vise personne mais avec le recul, je me dit que le T* qui ne se sent pas bien dans sa peau d'homme et choisit comme remède une vie féminine se trompe complètement de cible.

C'est au travers de cela que je trouve le post de Johanna si intéressant et si juste.


Allez, un gros câlin pour s'en remettre? bezou
avatar
Avalon

Messages : 1087
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  johanna le Mar 26 Juin 2012 - 22:20

Bonsoir à toutes,
Que de belles interventions chargées de sens et de vécu et qui exprime bien les difficultés que nous avons, les unes et les autres, à vivre, quelque soit notre niveau de T*, en harmonie avec nos deux parties, nos deux morceaux de nous même.
Merci Avalon de ta délicatesse pour n'avoir pas voulu aborder frontalement cette difficulté de "l'apparence". Après avoir lu moult post ici ou là, je me suis dis, il y a quelques années, que j'avais, moi aussi le droit à ma sortie et à ma vie à l'extérieur.... Celle ci, l'épisode dans ma voiture, m'a fait redescendre sur terre et prendre conscience de mes limites.
Et physiques et psychologiques.
Alors oui, je trouve mon équilibre dans ce que je vis. Ça fait bien 1 ou 2 mois que Johanna n'est pas venue prendre son petit coin de place dans mon "appart" et ça me va comme ça. Si je ne l'ai pas fait, c'est que je n'en avais pas envie, non ? puisque toute latitude m'est donnée maintenant pour vivre comme je veux, en l'un ou en l'une. Ce ne veux absolument pas dire que j'ai enterrée Johanna et qu'elle a, comme par magie, disparue. Non, c'est simplement que l'envie n'est pas là en ce moment ... et demain sera un autre jour.
C'est un difficile et un long chemin de trouver son point d'équilibre dans la vie en général, alors, pour nous, qu'est ce c'est !!!!!! pleur
Cleme, je suis assez d'accord avec Avalon. Peut-être est-ce trop demander à "sa partie féminine" que d'apporter un équilibre que, grosso modo, quand même, elle ne peut pas apporter puisque nous sommes, plus ou moins, toujours en sur le fil du rasoir entre l'un et l'autre de nos deux mondes. L'équilibre est peut-être ailleurs mais je ne vais pas me mettre à faire mon Sigmund de comptoir !!!

Heleyette, je peux te dire qu'au bout de 15 jours de Johanna en full time (avec ce que ça réprésente comme organisation pour n'avoir pas à sortir pendant 2/3 jours et donc de contraintes!! rhaaaa ), j'étais parfaitement bien avec moi-même et pensais bien que ça durerait encore très longtemps, non sans, par ailleurs, me donner un peu le tournis et le vertige à cette idée. Mais, les jours rallongeant et le manque se dissipant, Johanna s'est estompée. Mais, je n'ai rien jeté ! J'ai toujours mon coin de penderie et mes tiroirs de commode disponible à demande.
En fait, c'est un peu, pour moi, comme si pendant 2/3 mois, j'avais récupéré d'une longue et douloureuse frustration, d'un manque. Une fois celui-ci comblé par une pratique un peu frénétique, il faut bien le dire, les choses se sont stabilisées.
Enfin c'est l'analyse que j'en fait aujourd'hui... A voir dans le temps !!!!

Peut-être aussi que mes "coming-out" successifs ont apaisés mes tensions intérieures et ce sentiment si souvent prégnant d'être tellement différent de ce les autres pensent que vous êtes. Là, je suis en accord avec moi-même. Les gens qui savent (mes parents, ma femme, mes frères et sœurs, quelques ami(e)s) m'en parlent ou pas, peu importe. J'ai compris depuis longtemps que l'on était, inéluctablement et au bout du compte, vraiment seul dans la vie. Alors, j'ai dit ce que j'avais à dire et, à ce titre, je suis en accord avec moi-même.

Après cette petite séance de philosophie impromptue, je vous fais de grosses bises à toutes.


avatar
johanna

Messages : 151
Date d'inscription : 26/10/2010
Age : 63
Localisation : Rouen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Béatrice le Mer 27 Juin 2012 - 9:47




je suis tres heureuse de constater qu'il peu exister de belles discussions

courtoise, raisonnée et sans passions :respect:


je vous en suis gré :respect:

_________________
un article plutôt qu un long discours .. http://xxy.fr/sortir-en-femme-a-la-rencontre-du-club-hermione-en-poitou-charentes/  
avatar
Béatrice

Messages : 3460
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Invité le Sam 30 Juin 2012 - 0:50

Pas trop de temps en ce moment pour le net , les vacances seront la vendredi de la semaine prochaine et j'ai comme d'habitude mille et une choses a faire ou finir avant de partir sereinement dans mes montagnes .

le sujet est vivre en femme a temps complet ou pas mais au fait que faut il comprendre par temps complet ??
etre habillée en femme du matin au soir et du soir au matin tout en etant peruquée , maquillée , prothésée , manicurée , etc ,etc ???? il y en a beaucoup dans cette situation ??? et ce sont toujours des T ou plutot des hommes devenus femmes (dans leur tête , voir dans leur corps ) ? la gent feminine ne le fait mem pas .

cleme n'est pratiquement pas connu dans son activité professionnelle , elle est observée (surtout dans les vestiaires) , gentiment questionnée , dite sans mechanceté feminisée . tant que cela restera dans le respect et qu'ils (elles) ne m'anifesteront pas plus de curiosité cette situation restera ingeangée .
Avec mes amies et ma famille c'est la meme chose , je ne me cache pas , j'entends par la que je reste psycholgiquement la même personne . la aussi certaine personnes ont compris qu'il y a en moi autre chose que mon apparence laisse supposée et la aussi je n'irais pas plus loin tant qu'ils(elles) n'en manisfesteront le désir , ils(elles) savent que je repondrais a leur question , je leur ai dit .

si vivre en full-times est etre constamment habillée ........... en femme alors ce n'est pas mon cas , si par contre il s'agit d'un etat d'esprit qui ne change pas en fonction de l'apparence alors oui je suis en full time .

j'ai commencée cette reponse en y marquant que j'ai mille et une choses a faire mais qu'elles sont telles ?
sur une autre reponse j'ai fini en disant que je ne trouvais toujours pas mon equilibre , c'est ça mes petites choses a faire .

voici un petit passage de mon apres-midi :
je finis ma journée de travail a 15 heures , file a la maison , plouf dans le bain (entre nous qu'est ce que c'est bon) , habillage en hybride (moitié garçon , moitié fille , ça me suffit , je me sens bien ainsi) et zou ........ un petit rendez vous pour un soin visage chez ''NOCIBE'' . chez NOCIBE je suis connu pour mes achats de femmes , elles savent que c'en est moi l'utilisatrice par contre celle avec qui j'ai rendez vous ne me connait pas encore . et voila nous y sommes . j'ai besoin de me retrouvée avec des personnes qui ne savent pas a l'avance qui je suis , c'est de cette façon que j'ai besoin de vivre ma part de feminité , pffffffff , n'importe quoi ! de me faire vivre !!!! c'est vraiment un besoin vital pour moi , j'aime sortir avec des copines , j'adoooooore mais si c'est pour me retrouver qu'entre T ..... mon equilibre est dans les moments de partage avec des personnes qui ne sont pas liées a notre particularité , mon equilibre est quand je ne me sens ni homme , ni femme , mais moi , vraiment moi , une personne comme toute les autres personnes et j'insiste sur ce point .
ce rendez vous a ete un peu tendu pour elle les deux trois premiere minutes puis ......... un bonheur encore une fois .
lundi matin ce serat le tour d'une autre personne dans un tout autre domaine et je suis certaine que la aussi je vais faire le plein de ce qui m'aide a vivre .

cela ne fait que quelques heures que cela est eu lieu et deja cela me manque .

il n'y a aucun courage dans mes dires , j'essaye simplement de me raconter telle que je suis . je n'ai ni raison (je n'essaye surtout pas) ni tord , c'est simplement ma verité au moment que je l'ecris .

la meilleur façon d'avancer dans la vie (et ce n'est pas liée qu'a nous) est de se raconter et d'écouter les autres se raconter , la je pense que je ne suis pas dans le faux .

desolée Johanna , je ne reponds pas a toute tes question mais peut etre que cela t'aidera quand meme , j'espere .
une personne , pense y , homme , femme , peut importe .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Full time ??? Vous avez dit full time?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum