Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  SylvieSoie le Jeu 28 Avr 2011 - 22:25

Bonjour à toutes,

Je suis sortie en fille pour la première fois dans la rue lors de mon premier diner avec l'ABC Paris en février dernier... j'avais pris une chambre dans un tout petit hotel à 4 minutes à pied du restaurant pour pouvoir m'y changer et maquiller tranquillement avant de retrouver les autres au restaurant.
Le moment où je suis sortie de l'hotel et où j'ai fait mes premiers pas dans la rue en fille a été à la fois incroyablement stressant et émouvant... et cette première sortie dans la rue fut une expérience chargée en sensations (comme toutes les "premières fois"...), même si elle fut courte et que je ne croisa que quatre ou cinq personnes isolées sur mon chemin...

Mais pour mon deuxième diner avec l'ABC en mars dernier, je ne voulais pas repayer une chambre... il me fallait donc trouver un autre lieu pour me changer... la meilleure solution m'avait semblé être de me changer discrètement dans les toilettes d'un grand hotel à proximité, où les gens entrent et sortent sans que l'on fasse attention à eux...
Mais celà impliquait une longue (pour moi !) marche dans la rue, au milieu de beaucoup de monde...
et celà m'intimidait beaucoup, même si cette marche allait avoir lieu à la faveur de la nuit tombée.

Finalement je décidais de me jeter à l'eau...
et j'ai donc effectué cette marche de 15 minutes dans la rue avant d'arriver au restaurant où se tenait le diner de l'ABC.

J'ai croisé sur mon chemin ou cotoyé des dizaines de personnes, marchant habillée en fille dans la rue sur mes escarpins...
ce fut une expérience extraordinaire de par l'intensité des sensations que j'ai ressenties.
J'en fait le récit ci-dessous.

Je rêve de revivre ces sensations, et d'aller plus loin dans ma féminisation... à savoir effectuer d'autres sorties, et surtout une sortie en plein jour.

Cependant pour l'instant je ne me sens pas prête pour le faire seule, je n'ai pas assez confiance en mon apparence féminine...

En revanche, sortir en compagnie d'une copine changerait tout, car, même en plein jour, je me sentirais beaucoup plus en sécurité.

Je recherche donc une copine plus expérimentée, qui serait d'accord pour effectuer une sortie dans la rue dans Paris avec moi, afin de m'aider à franchir le pas (qui est pour moi un grand fossé !) d'une sortie en plein jour.

Cette marche sera pour moi une excellente occasion pour observer en toute sécurité la façon dont les passant(e)s m'observent (ou non...) ... et ainsi me rendre compte si je pourrai ou non passer suffisamment pour une femme pour faire une sortie en plein jour toute seule dans un avenir plus ou moins éloigné...
Ce sera également l'occasion de pratiquer sur une période prolongée ma marche sur escarpins, et d'améliorer ma démarche et mes mouvements pour les rendre encore plus féminins.

Si l'une d'entre vous est prête à m'aider, merci de me laisser un petit mot en réponse.
Nous pourrons continuer à faire connaissance par email, puis discuter des détails pratiques de notre sortie ensemble.

Bonne soirée à toutes,

Sylvie

PS : ci-contre une photo de moi prise lors du premier diner de l'ABC en février dernier.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'arrive donc ce vendredi là dans le grand hotel que j'avais repéré pas trop loin du restaurant. Je traverse le lobby, et descend par un escalier étroit au sous-sol où se trouvent les toilettes.
(évidemment je m'étais la veille entièrement épilée les jambes et le torse à l'épilateur ... douloureux mais beaucoup plus rapide que la crème dépilatoire que j'utilisais avant, et quel plaisir d'avoir ensuite la peau toute douce !)

L'escalier débouche sur une petite salle sur laquelle donne plusieurs portes dont une pour les toilettes femmes, l'autre pour les toilettes hommes. Cette petite salle se prolonge vers la gauche en faisant un coude jusqu'à la porte d'un ascenseur.

Je choisis celle des hommes pour être plus tranquille... en me disant que si jamais un homme rentre dans les toilettes au moment où j'en sors il n'osera rien dire, alors que si je suis dans les toilettes femme et qu'une femme y rentre au moment où j'en sors, j'ai plus de chance d'être démasquée et qu'il serait bien dans la nature d'une femme de faire un scandale ensuite... (je me trompe peut-être complètement, il est possible qu'au contraire mon statut amuserait une femme... mais dans les toilettes hommes finalement je prends moins de risques).
Dans les toilettes il y a une pièce principale avec lavabos, puis au fond plusieurs portes donnant sur une toilette handicapés, et des petites toilettes "normales".
Malheureusement la toilette handicapés est occupée, et je n'ai pas envie d'attendre, car il est déjà 19h, je suis un peu en retard.
Je rentre donc dans une des toilettes normales. Je suis un peu à l'étroit, mais tant pis.

Je me déshabille, range mes habits d'homme et mes chaussures dans deux sacs achetés spécialement pour l'occasion que je porterai sur l'épaule en ressortant.
Puis je revêts ma lingerie, ma robe, mon petit haut qui recouvre mes bras, mon collier.
A cause de l'heure qui avance je m'habille rapidement, et du coup je prends moins le temps de savourer en pensée ma "transformation" et le contact de tous mes effets féminins sur ma peau, ce qui est un peu dommage... La prochaine fois j'arriverai plus tôt.
Ensuite le maquillage...
J'accroche mon miroir au crochet de la porte, mais ce n'est pas très pratique, je fais plusieurs essais de positionnement, je perds du temps...
L'éclairage du plafond n'est pas suffisant...
Du coup mon maquillage est lent et laborieux, et quand je suis enfin maquillée il est plus de 20h00...
Quelle idiote , j'aurai dû arriver plus de avance...
Ensuite je passe la perruque, mes gants pour cacher mes mains et mes avant-bras, mes escarpins, et j'enfile mon manteau.
Je le serre bien à la taille pour me donner une silhouette plus féminine.
Je rassemble mes affaires, remets tout dans les deux sacs avec mes habits d'homme.

Je tends l'oreille... pas d'homme dans les toilettes.
Dans les toilettes handicapés j'aurai pu faire quelques pas pour m'entrainer à marcher sur mes escarpins, là ce n'est pas possible...
Il va falloir que je me jette à l'eau !
Je ferme les yeux, je me concentre sur la douce sensation de ma lingerie sur ma peau, je me répète que je suis maintenant une femme... je respire plus lentement et me détends... J'ouvre les yeux, et je me déhanche plusieurs fois avec des mouvements lents pour "entrer" dans mon personnage.

Premier moment délicat, la traversée de la salle commune des toilettes hommes.
Toujours aucun bruit...
Je passe les sacs sur mon épaule, j'ouvre la porte, traverse la salle rapidement, ouvre la porte des toilettes hommes et débouche sur la petite salle du sous-sol : personne. Ouf !
Je me dirige vite vers l'ascenseur, et j'attends.

Maintenant je suis "dehors"... je ne peux plus reculer, je dois assumer totalement mon statut de femme.
La station immobile sur escarpins est inconfortable, en plus j'ai mes deux sacs sur l'épaule...
Je repose mon poids sur une jambe, un peu déhanchée.
Soudain j'entends deux femmes sortir des toilettes femmes !
Elles se dirigent vers l'ascenseur, elles sont juste derrière moi, je les entends parler et les vois du coin de l'oeil.
Je vais me retrouver dans l'ascenseur avec elles... j'en tremble à la pensée qu'elles me dévisagent pendant que nous serons dans l'espace réduit de la cabine.
Et que ferais-je si elles m'adressent la parole ! :oops:
Je sors mon portable de ma poche, et fais semblant de commencer une conversation.
Une minute s'écoule, interminable...
Machinalement je passe la main dans mes cheveux d'un geste féminin, déplace ma jambe légèrement vers l'arrière en la pliant, comme le ferai une femme...
Puis j'entends une des femmes dire à l'autre "viens, prenons l'escalier, ça n'arrive pas".
Je pousse un soupir de soulagement.
Me voilà seule...
En continuant à attendre l'ascenseur, je fais quelques pas devant le grand miroir mural à côté des portes des toilettes.
Il me renvoie l'image d'une fille brune, mince, serrée dans un manteau gris.
La vision de mes jambes gainées de nylon noir prolongées par mes escarpins noirs, qui émergent de mon manteau, me troublent profondément...
Mais oui, c'est bien moi... je ne suis plus un homme... je suis une femme élégante... mon cerveau est comme coupé en deux.
Je me redresse pour me tenir bien droite, je fais quelques pas devant la glace, je pivote sur moi-même à gauche, à droite...
Je sens mes vêtements caresser tout mon corps...
Je me sens comme déconnectée de la réalité...
Je me sens femme, je me sens féminine... je me sens belle (excusez mon narcissisme)...

Je refais à nouveau quelques pas devant la glace, je me déhanche, arrange mes cheveux... je me délecte d'entendre le claquement de mes escarpins sur le sol.

La sonnerie de l'ascenseur qui arrive me ramène à la réalité : les portes s'ouvrent...
Pourvu qu'il n'y ait personne dedans !
Mais non, l'ascenseur est vide.
J'y pénètre, et appuie sur le bouton.
L'ascenseur s'ébranle doucement vers le rez-de-chaussée...
C'est le moment de vérité, il va falloir que je traverse le lobby en pleine lumière...
Mon coeur bat la chamade...
Une secousse, puis la porte de l'ascenseur coulisse.
Je me répète à nouveau que je suis une femme (celà m'aide beaucoup à m'identifier à mon personnage féminin),
que tout le monde me verra comme tel, que je suis naturelle.
"Oui, je suis une femme, et je suis fière de ma beauté"...
Je sors de l'ascenseur, je me tiens bien droite mais la tête penchée et le portable à l'oreille, comme si j'étais occupée à téléphoner.
Heureusement la perruque dissimule en partie mon visage.

J'avance d'un pas assuré, mais en faisant attention à faire des petits pas, de façon fluide en me déhanchant légèrement.
Pas loin de moi il y a des gens que je vois du coin de l'oeil...
Mes escarpins claquent sur le marbre du lobby... je tremble intérieurement de crainte d'être découverte, d'entendre une remarque...
Je passe devant le concierge qui est occupé à discuter avec une femme.
Je continuer à m'avancer vers la sortie... plusieurs hommes à l'extérieur sur le trottoir discutent devant la porte , je passe la porte, je passe à côté d'eux, l'un me jette un coup d'oeil...

Je débouche sur le trottoir, sur la grande place... il fait nuit.
L'air frais m'enveloppe, caresse mes jambes au travers du nylon de mes bas.
Quel délice...
Je commence à marcher à petit pas sur le trottoir... je croise des dizaines de gens.
C'est une sensation inouïe... j'ai l'impression d'être une autre...
Comme je me sens bien engoncée dans mon manteau, serrée dant ma robe...
J'arrive au passage piétons, le feu est vert, et je m'arrête au bord du trottoir en attendant que le feu passe au rouge.
Juste à côté de moi d'autres piétons attendent... Des femmes, des hommes, des couples... ils/elles discutent...
Personne ne fait attention à moi.
C'est magique.
Je continue à prétende être en pleine conversation téléphonique, le portable à l'oreille, souriant par moment et hochant la tête en faisant des "hmm, hmm"...
Le feu passe au rouge, je recommence à trottiner sur mes escarpins...
Ma démarche est plus fluide maintenant, rassurée que je suis en voyant que tout se passe bien.
Je fais ainsi tout le tour de la place, traversant deux feux, passant devant les magasins éclairés, croisant en permanence des gens...
C'est fantastique...
J'arrive à la rue qui mène au restaurant où a lieu le diner de l'ABC, et commence à la descendre. Il y a moins de monde.
Je continue à croiser des passants, parfois des hommes seuls.
Certains me regardent, je le vois, je le sens...
Je lève un peu la tête au moment où un jeune homme seul me croise... il regarde dans ma direction.
Mon coeur se met à battre plus vite !
Je continue à marcher.
Tout le monde que je croise pense que je suis une femme !
Ce sentiment me remplit de joie, remplit tout mon être...
Une douce chaleur m'envahit et se diffuse dans mon corps...
Le plus excitant est le bruit de mes escarpins sur le sol, qui rythme ma marche.
Je vois mes jambes gainées de nylon noir, mes escarpins... je sens ma lingerie contre ma peau... mes escarpins qui enserrent mes pieds... machinalement je passe la main sur ma hanche, je sens ma robe qui crisse sur ma lingerie... le plus extraordinaire est le soyeux contact du nylon de mes bas sur mes jambes entièrement épilées... toutes ces sensations m'enfoncent délicieusement dans la féminité...
Oui, je suis bien en ce moment une femme...
Tout en continuant à marcher, je pense aux passant qui m'observent... quelle sensation extraordinaire de savoir qu'à leurs yeux je suis une femme...
Les mots sont insuffisants pour décrire ce mélange d'excitation et de plaisir, mélé d'un peu de crainte, que je ressens alors.

Chacune d'entre nous a ses propres raisons et fantasmes pour se travestir en fille... en ce qui me concerne, c'est vraiment cette sensation de me montrer en public qui est la plus envoûtante... et celle que je recherche dorénavant.

Je me mets à imaginer les pensées des hommes que j'ai croisés...
C'est certain que plusieurs ont regardé ma silhouette, mes jambes, comme je l'aurai fait moi en voyant une femme habillée élégamment, les jambes découvertes, et dont le bruit des escarpins sur le trottoir résonne dans la nuit et attire le regard...
Oui, je serais heureuse si l'un deux a été attiré par moi...
Pourtant je ne suis pas homosexuel, et l'idée d'une activité sexuelle avec un homme ne m'attire pas... en revanche sentir les regards d'hommes sur moi, deviner leur désir éventuel envers moi, celà est très excitant... et c'est en outre la récompense de mes efforts pour m'habiller et paraitre la plus élégante et féminine possible.

Que se serait-il passé si l'un de ces hommes m'avait abordé... il va falloir absolument que je travaille ma voix pour la rendre féminine...pour contrebalancer les traits encore trop masculins de mon visage... cela va être mon prochain objectif.


J'adore vraiment marcher sur mes escarpins... même si celà est fatiguant !
Ce vendredi là j'ai marché plus d'un quart d'heure... je n'avais jamais marché aussi longtemps de ma vie sur des escarpins ! (j'en avais encore des courbatures dans les jambes le dimanche... mais j'ai tenu le coup et j'ai certainement fait des progrès dans ma démarche... ).
Je trouve que des talons de 8 à 9 cm constituent juste la bonne hauteur : plus haut la marche serait trop inconfortable, plus bas mes jambes et ma démarche ne seraient pas assez féminine je pense...

J'arrive enfin devant le restaurant où à lieu le diner de l'ABC...
avatar
SylvieSoie

Messages : 11
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  Petra le Dim 1 Mai 2011 - 17:05

Bonsoir Sylvie.
J'ai adoré te lire...
Ton récit était si vivant que mon cœur battait lorsque tu attendais l'ascenseur !
A bientôt pour d'autres aventures ?
Bises.
avatar
Petra

Messages : 68
Date d'inscription : 03/11/2010
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  Avalon le Lun 2 Mai 2011 - 23:19

J'ai bien aimé ce récit, moi aussi. On s'y croirait ;)
avatar
Avalon

Messages : 1087
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  sophieD le Mar 3 Mai 2011 - 17:32

Superbe récit, palpitant.
Comme toi Sylvie, je ne suis pas homo, mais étant femme, j'aime sentir le désir dans le regard des hommes, je sens ainsi encore plus femme .
Continues de nous raconter tes aventures féminine , tu écris très bien.
avatar
sophieD

Messages : 1042
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 61
Localisation : Ardèche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Merci

Message  SylvieSoie le Mar 3 Mai 2011 - 22:44

Merci à chacune de vos messages sympathiques !
Oui, il devrait y avoir d'autres aventures en "public" de Sylvie... car elle le désire fortement !

Normalement ce sera à l'automne prochain, où avec la fraicheur revenue, je pourrais à nouveau m'envelopper dans un cocon de satin féminin avant mes sorties pour des diners avec l'ABC...

Sylvie

PS : Petra, toutes mes félicitations pour ton maquillage et ton apparence... je suis un peu jalouse...! : j'aimerai bien avoir un visage aussi féminin que le tien...
avatar
SylvieSoie

Messages : 11
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  sophieD le Mer 4 Mai 2011 - 7:45


PS : Petra, toutes mes félicitations pour ton maquillage et ton apparence... je suis un peu jalouse...! : j'aimerai bien avoir un visage aussi féminin que le tien...


SylvieSoie


D'après ton avatar, ton visage à l'air assez féminin , profite de l'été pour sortir , c'est tellement bon les petites tenues et le soleil, bises à toi .
Sophie
avatar
sophieD

Messages : 1042
Date d'inscription : 29/10/2010
Age : 61
Localisation : Ardèche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  Béatrice le Mer 4 Mai 2011 - 7:55

sophieD a écrit:
D'après ton avatar, ton visage à l'air assez féminin , profite de l'été pour sortir , c'est tellement bon les petites tenues et le soleil, bises à toi .
Sophie


effectivement et j espere meme que tu ouvriras tres bientôt une page album ... ;)
avatar
Béatrice

Messages : 3462
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  SylvieSoie le Mer 1 Juin 2011 - 23:09

Bonsoir à toutes,

J'ai continué à progresser dans ma féminisation : épilation des mains (cela devenait ingérable de porter des gants !), achat de boucles d'oreilles, de bagues, et poursuite de mon entrainement pour avoir une voix féminine...

Je suis toujours en recherche d'une copine expérimentée pour m'aider à faire ma première sortie de jour dans Paris ☀ ...
Si une bonne ame veut bien se dévouer, je lui offrirai un verre de sa boisson préférée en remerciement !

Amicalement,
Sylvie
avatar
SylvieSoie

Messages : 11
Date d'inscription : 28/12/2010
Age : 46
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  Béatrice le Jeu 2 Juin 2011 - 9:34



je te souhaite cher Sylvie de trouver une complice pour ces beaux moments que sont
les promenades en villes .. :bisou:

je suis helas un peu loin ... sinon .. :miam:

_________________
un article plutôt qu un long discours .. http://xxy.fr/sortir-en-femme-a-la-rencontre-du-club-hermione-en-poitou-charentes/  
avatar
Béatrice

Messages : 3462
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recherche accompagnatrice pour une sortie de jour (+ récit de ma deuxième sortie de nuit)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum