faut il forcer le trait

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Sophie MAJORETTE le Mer 7 Nov 2018 - 14:52

La transphobie, phénomène inévitable, oui... Normal, non!
Inévitable : je pense que c'est le processus  "action/réaction" qui est en jeu. Quand un groupe d'individus présentant un caractère particulier (handicapés, Noirs, gays,...) agit pour être reconnu et respecté pour ce qu'il est, il génère automatiquement dans un premier temps une réaction de rejet. Merci aux pionnières trans qui nous ont ouvert la voie.
Normal : il y a quelque temps (pas si éloigné que ça), il était admis par tous, même par les intéressés eux-mêmes que, par exemple :
Les femmes n'aient pas le droit de vote,
Des pays riches et développés possèdent des colonies,
Etc,...
Bien sûr, l'homme de la rue, le bon père de famille, face à l'émergence de revendications de la communauté trans, s'interroge, s'inquiète . Un comportement calme et déterminé de cette communauté est probablement l'une des meilleures réponses  à de telles interrogations.

Sophie MAJORETTE

Messages : 434
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  ClaireL le Mer 7 Nov 2018 - 15:14

Cet article tombe à point nommé. Jay Maddock, blogueur trans’ de 32 ans et militant LGBT américain, explique : "Les personnes trans’ menacent les rôles genrés qu’ils veulent à tout prix préserver, car ceux-ci nous limitent et nous restreignent, tandis qu’ils maintiennent les hommes blancs et riches au pouvoir". Le contexte est un peu différent mais nous n'en sommes pas loin en France. Je ne veux pas insérer plus d'avis personnel que déjà fait implicitement par ce post, pour ne pas déraper sur un terrain politique qui n'a pas sa place sur le forum, je crois.
avatar
ClaireL

Messages : 147
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 53
Localisation : Guyancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Michelle m le Mer 7 Nov 2018 - 19:31

Stephanie Dupont a écrit:
Michelle m a écrit:Sur certain sujet je trouve qu'elle retarde un peu , comme si il fallait déconstruire femme transgenre et travailleuse du sexe , on ne peut plus objectivement aujourd'hui associer femme trans et prostitution .
Bonjour Michelle, je comprends et je respecte énormément tes activités associatives à notre service, mais je ne peux pas être d'accord avec toi. Si tu traverses Lyon en voiture tu vois des affichettes "Trans -Prénom-06 XX" sur tous les arbres et le moindre poteau . . . Ouvre les pages coquines de Vivastreet et jette un oeil "jeune trans d'amerique du Sud de passage dans votre ville" . . . sans oublier les bois de Boulogne et Vincennes, ainsi que  tous les sites glauques où elles s'exhibent dans des postures effroyables . . . Notre petit monde n'est pas si brillant que ça même si pour la plupart d'entre nous  nous arrivons à sélectionner un environnement immédiat assez clean.
C'est terrible mais en pensant à tout ça et en essayant de me mettre dans la peau d'un brave pere de famille hétéro lambda,  j'en arrive presque à considérer la transphobie comme un phénomène inévitable . . . et normal . . .

Stéphanie , sur le forum je ne parle d'abord de ce que de ce que je vis et des personnes que je fréquente , et je n'en connais aucune qui travaille dans ce milieu , a part une qui avait cru bon un jour de me dire qu'elle avait recours a cause de problèmes financiers à la prostitution .
En tous cas c'est un problème qui concerne les femmes cisgenres et transgenres mais aussi les hommes , c'est un commerce indigne d'un pays civilisé , la Suède l'a abolie et la France , pays des droits de l'homme s'honorerait de faire de même .
avatar
Michelle m

Messages : 2887
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Jade David le Mer 7 Nov 2018 - 20:55

Pour info, Vivastreet a fermé toute ses catégories rencontres car "des utilisateurs faisaient un usage inapproprié du site". Je pense que c'est en partie pour les faits évoqués plus haut.
avatar
Jade David

Messages : 73
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Sophie MAJORETTE le Mer 7 Nov 2018 - 22:24

Sujet qui conduit à des échanges entre nous passionnants et passionnés...mais aussi assez effrayants. L'article de Têtu proposé par Claire fait froid dans le dos. Bon, c'est aux States mais tout de même... Des attaques violentes homophobes ont récemment eu lieu en France.
Moi qui suis toute contente et toute fière d'avoir oser me promener en toute insouciance dans ma bonne petite ville de province, je me dis maintenant que je dois être plus prudente... Bien que ne cherchant pas à provoquer, voulant simplement être une parmi les autres, il faut que je ne sois moins naïve et que je sois attentive aux lieux et personnes fréquentés pendant mes sorties.
Quelles parades, quelles attitudes adoptées si nous sommes confrontées à des situations LGBTphobes?
avatar
Sophie MAJORETTE

Messages : 434
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 59
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Béatrice le Mer 7 Nov 2018 - 22:59

Sophie MAJORETTE a écrit:Sujet qui conduit à des échanges entre nous passionnants et passionnés...mais aussi assez effrayants. L'article de Têtu proposé par Claire fait froid dans le dos. Bon, c'est aux States mais tout de même... Des attaques violentes homophobes ont récemment eu lieu en France.

Quelles parades, quelles attitudes adoptées si nous sommes confrontées à des situations LGBTphobes?

le retour a une société plus intolérante et les discussions qui en découlent est evoqué ici
avatar
Béatrice

Messages : 4318
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Avalon le Jeu 8 Nov 2018 - 0:08

Sophie MAJORETTE a écrit:.
Quelles parades, quelles attitudes adoptées si nous sommes confrontées à des situations LGBTphobes?
Ça c'est une très bonne question.
Ce que tu appelle "situations LGBTphobes", c'est simplement une agression. Et c'est comme ça qu'on la vit. Une agression, c'est surtout un choc psychologique. On peut mettre pas mal de temps à s'en remettre.
Avec le recul, je pense que la meilleure parade c'est d'y être toujours préparée psychologiquement. Quand ça arrive, ça fait moins de dégâts. Le problème de cette belle théorie, c'est qu'on finit par baisser sa garde et que c'est généralement là que ça arrive ! :) Mais bon. Si déjà tu prends bien conscience du risque, c'est déjà beaucoup.
avatar
Avalon

Messages : 1247
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Michele-Anne le Jeu 8 Nov 2018 - 7:49

Sophie MAJORETTE a écrit:
Quelles parades, quelles attitudes adopter si nous sommes confrontées à des situations LGBTphobes?

Je te signale au passage que les trans, trav et homosexuels ne sont pas les seules personnes à se faire agresser: grâce à l'évolution de notre belle société absolument tout le monde peut désormais se faire agresser pour un regard, pour un refus de cigarette, une réflexion, absolument n'importe quoi, et vol à la tire compris: les faits-divers en sont plein. Il ne faut pas regarder le monde que par le prisme "LGBTmachin"!

Donc même en homme, la faune étant désormais partout, tu risques de te faire agresser. Comme le dit Avalon, il faut l'avoir à l'esprit, ça relativise le choc psychologique enduré lors du retour à la réalité. En préparation, aussi bien mentale que physique, tu peux aussi suivre des cours d'auto-défense: beaucoup de femmes le font et elles ont raison.
avatar
Michele-Anne

Messages : 1029
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Helyette le Jeu 8 Nov 2018 - 9:07

Pas un problème en France qui ne soit réglé par une interdiction : Défense de fumer, de dépasser 80 km/h, de manger de la viande, de se baigner, de stationner .... et Michelle veut interdire la prostitution .
Encore un problème de réglé mais on aurait aussi pu inventer une taxe écologique, les corps en émoi chauffent, ce qui nuit au climat, non   ? pouff
avatar
Helyette

Messages : 2169
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 73
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Stephanie Dupont le Jeu 8 Nov 2018 - 10:08

Bonjour à toutes, le sujet est bien triste mais il vaut mieux ne pas faire l'autruche . . . ou faire semblant de comprendre qu'on parle d'autre chose . . .
Pour ma part j'y pense en permanence, c'était l'une des idées que j'avais en tête en postant le sujet "bonnes adresses pour sorties".

Il ne faut cependant pas systématiquement voir le pire, je pense qu'il faut simplement avoir quelques idées en permanence à l'esprit :

- Eviter les quartiers sensibles, évidemment surtout aux mauvaises heures (jeune femme lesbienne bastonnée récemment dans le sud-ouest en rentrant chez elle à pied apres avoir raté son dernier transport en commun). Donc planifiez vos sorties en prévoyant des solutions de secours si nécessaire, et fréquentez des endroits que vous connaissez, quitte à les avoir reconnus au préalable. N'hésitez pas à effectuer certains déplacements en taxi si nécessaire afin de réduire les risques
- Privilégiez la foule, par exemple dans un centre commercial vous aurez plus de chance de trouver un vigile musclé pour venir à votre secours
- Attention aux groupes suspects (un individu seul sera rarement agressif, mais à plusieurs on trouve facilement l'effet de meute)
- Méfiez vous de vos excès d'assurance, ne soyez pas gonflées trop à bloc : on dit souvent que lorsqu'on se sent bien dans ses nippes l'assurance vient toute seule, mais on se retrouve souvent en ce cas sur un petit nuage qui nous fait oublier notre environnement et sa possible dangerosité . . . ne perdez pas votre vigilance
- Pensez également que à plusieurs on est moins vulnérables, mais il peut y avoir des limites . . .
- L'autodéfense peut etre utile, mais elle servira bien davantage à vous préparer à gérer une situation de crise qu'à vous défendre en cas d'agression.
- Et attention aux tenues, l'expression "tenue provocante" est aussi lourde de sens . . .
- Pour ce qui est des moyens d'autodéfense, je pense par exemple aux bombes à poivre ou équivalent, je ne sais pas trop dire, ça risque de faire monter la tension d'un cran supplémentaire totalement inopportun, un bon vieux sifflet est peut être bien préférable . . .
- L'effet de meute évoqué plus haut est à connaître, j'ai vécu ça avec un groupe de chiens qui ont fait une descente chez mes moutons : au début il y a seulement envie de s'amuser, on court et on aboie sans plus. Mais comme le troupeau se met à fuir, on court de plus en plus, on s'échauffe, on veut frimer devant les autres et c'est ainsi que le carnage commence . . .

Sachant qu'il ne faut pas non plus voir le mal partout, on risque moins de croiser une bande mal intentionnée en pleine campagne que dans une cité . . .
Et Michele Anne a raison de le rappeler, personne quel que soit son genre n'est à l'abri d'une agression . . .

Et garder en tête aussi qu'il s'agit de "gérer les risques", les idées qui précédent ne doivent pas faire peur pour autant. Lorsque vous conduisez votre voiture, vous avez par exemple le risque de tuer votre famille et de survivre, ce qui est sans doute encore pire que de se faire agresser, et peut etre même encore plus fréquent, mais vous conduisez quand même, en essayant d'appliquer des principes de prudence du même genre : si la route est mouillée je me méfie des virages et des freinages, si je pars en aquaplanning je ne m'affole surtout pas en tournant le volant dans tous les sens, etc

Cette analogie avec la conduite automobile a également son importance pour souligner un élément majeur, évitez la peur et remplacez la par de la prudence en bonne connaissance de cause, ce sera beaucoup plus efficace.

A ce sujet j'ai une anecdote, l'un de mes gamins passe actuellement son permis, pendant 20 heures il n'a entendu que des reproches "trop à droite" ou "trop à gauche" mais on ne lui a jamais fait expérimenter un vrai freinage d'urgence . . . n'hésitez pas à réfléchir un peu pour adapter les conseils standard à votre situation particulière . . .

avatar
Stephanie Dupont

Messages : 134
Date d'inscription : 14/09/2018
Age : 60
Localisation : centre (Cher) et Dauphiné

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Avalon le Ven 9 Nov 2018 - 22:52

Michele-Anne a écrit:[ tout le monde peut désormais se faire agresser pour un regard, pour un refus de cigarette, une réflexion, absolument n'importe quoi, et vol à la tire compris: les faits-divers en sont plein. Il ne faut pas regarder le monde que par le prisme "LGBTmachin"!

D'accord avec ça moi aussi . J'ajouterai même qu'il faut s'en persuader. Une fixation sur ce risque serait anxiogène.
Personnellement, sur une période de disons 20 ans j'ai du vivre 4 ou 5 moments peu agréables (transphobie) . Mais rien de dramatique. Le "harcèlement sexuel" par contre (Appelé anciennement "la drague" n'est ce pas ^^) là beaucoup beaucoup plus. Parfois casse pied mais toujours flatteur. Donc finalement de bon souvenirs. Même si, sur le moment, on peut être très gênée ou devoir gérer des situations délicates.
Un conseil : Évitez les lieux fréquentés par les 18-25 ans.
avatar
Avalon

Messages : 1247
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: faut il forcer le trait

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum