feminisme et feminité

Aller en bas

feminisme et feminité

Message  Béatrice le Mer 5 Sep 2018 - 13:03

Sophie MAJORETTE a écrit:
Béa :  "le droit des femmes est aussi le droit à la féminité", un vrai sujet, très intéressant.
Pour ma part, je considère que, trop souvent, le droit à l'égalité femmes /hommes se résume à la lutte pour les femmes aient droit, adoptent les mêmes valeurs que les hommes  :  être courageuse, être moins sensible, exercer des métiers réputés virils, etc.. Les valeurs féminines ne sont pas mises en avant, pas revendiquées.
Les ultra féministes, je crois, ne voient pas d'un très bon œil l'émergence de la transidentité, les transgenres sont peu appréciées par les cisgenres...


la question est intéressante ...

on pourrait être tentée en effet de considérer que les ultra féministe revendique leur féminité comme "identitaire" et qu'elles ont beaucoup de difficultés a accepter l incursion des  hommes dans leur gynecée

la même démarche que celle des hommes peut disposés a accueillir des femmes dans leurs univers virile et machiste

ces positionnements, que l on retrouve en particulier chez certaines de nos épouses, relève des stéréotypes de genre profondément ancré dans notre société
avatar
Béatrice

Messages : 4316
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 62

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  chantal92 le Mer 5 Sep 2018 - 22:11

Et bien là aussi on retrouve ces fameux stéréotypes....Les deux dernières années, il y a eu des colloques, des festivals et autres réunions soi-disant publiques, organisées par des féministes, dont les hommes ET les trans étaient exclus ; d'autres où les trans étaient acceptés. Cela varie donc selon les organisatrices.
Il est vrai que l'on trouve maintenant aussi des théories féministes racisés où la problématique se modèle sur la couleur de la peau...au grand dam d'ailleurs des féministes "historiques".
avatar
chantal92

Messages : 859
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Michele-Anne le Mer 5 Sep 2018 - 23:14

Là je ne dis rien parce que sinon... siff
avatar
Michele-Anne

Messages : 1028
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Sophie MAJORETTE le Mer 5 Sep 2018 - 23:23

Mouais.... Le mal est profond, semble-t-il? L'intolérance est partout...
Alors pour vivre heureuses, vivons cachées?...
avatar
Sophie MAJORETTE

Messages : 425
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 59
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  jacqueline Rose le Jeu 6 Sep 2018 - 10:57

Sophie MAJORETTE a écrit:Mouais.... Le mal est profond, semble-t-il? L'intolérance est partout...
Alors pour vivre heureuses, vivons cachées?...

PAS QUESTION

Dire que les cisgenres ne nous aime pas , je ne suis pas d accord , bon y en a biens sur, mais je ne suis pas sure que ce soit la majorité , personnellement j ai beaucoup d amies cisgenre et parmi les autres femmes je ne sent pas vraiment de l agressivité a mon égard , je fais partie d un club de gym féminin et tout ce passe bien , je suis acceptée en temps que femme . Cependant je suis loin d être parfaite mais je ne cache pas que je suis une transgenre ce qui a mon avis fait qu on soit très condescendante avec moi
avatar
jacqueline Rose

Messages : 1759
Date d'inscription : 20/12/2014
Age : 73
Localisation : (F) Chatillon en Bazois(58) / (B) Sambreville

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Sophie MAJORETTE le Jeu 6 Sep 2018 - 13:34

Waouh! Jacqueline, quelle belle indignation!...
Certainement que le fait que tu t'assumes pleinement permet que tu ne sois pas trop confrontée à des réactions de rejet, de moquerie...
Je n'ai moi-même, lors de ma dizaine de sortie en fille, pas vraiment été confrontée à de telles réactions. Deux/trois regards curieux ou réprobateurs  tout au plus. Je pense que, malgré un peu de stress, je sors de façon très décomplexée. Je me dis que la vie est courte et que je ne risque pas grand chose. Je n'enfreint aucune loi...
Ceci dit, le monde T, bien que de plus en plus visible, ne fait pas encore parti du quotidien de notre société.
avatar
Sophie MAJORETTE

Messages : 425
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 59
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Avalon le Jeu 6 Sep 2018 - 14:08

jacqueline Rose a écrit:
Sophie MAJORETTE a écrit:Mouais.... Le mal est profond, semble-t-il? L'intolérance est partout...
Alors pour vivre heureuses, vivons cachées?...

PAS QUESTION

Dire que les cisgenres ne nous aime pas , je ne suis pas d accord , bon y en a biens sur, mais je ne suis pas sure que ce soit la majorité , personnellement j ai beaucoup d amies cisgenre et parmi les autres femmes je ne sent pas vraiment de l agressivité a mon égard , je fais partie d un club de gym féminin et tout ce passe bien , je suis acceptée en temps que femme . Cependant je suis loin d être parfaite mais je ne cache pas que je suis une transgenre ce qui a mon avis fait qu on soit très condescendante avec moi

Je suis assez d'accord avec Jacqueline.
Et pour réagir à la réflexion de Sophie, l'intolérance est aussi dans notre milieu. Il faut apprendre à naviguer au dessus de ça, vivre et s'épanouir.
avatar
Avalon

Messages : 1242
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Michelle m le Jeu 6 Sep 2018 - 15:52

Je suis assez d'accord également avec Jacqueline , je fais partie d'assos ou il y une majorité de femme cis et je n'ai jusqu'a présent jamais sentie de rejet tout au plus un peu de méfiance et de distance de la part de quelques personnes, je n'ai révélé ma transidentité qu'aux responsables de ces 2 assos pour éviter toutes ambiguités , je n'ai pas envie de me coller une étiquette sur le front , aprés dans les conversations avec les femmes je me sent parfois un peu en décalage rir3 , surtout quand elles parlent de leurs grossesses , des hommes qu'elles on eu dans leur vie etc !
avatar
Michelle m

Messages : 2882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  chantal92 le Jeu 6 Sep 2018 - 16:19

Bien d'accord avec Michelle et Jacqueline ; les femmes cisgenres sont dans leur grande majorité plus ouvertes à notre particularité que les homme. C'est compréhensible, parce que nous bouleversons tout chez eux : la notion de supériorité masculine (comment peut-on y renoncer volontairement ?) ; la pensée binaire ; les sources du désir (angoisse sous-jacente de s'apercevoir que l'on peut désirer une trans - qui pour eux reste "un" trans (bien reçu ton message, Jacqueline), etc Pour les hommes nous sommes source de confusion, pour les femmes de bienveillance, car elles sont par nature (tant pis pour le stéréotype) plus bienveillantes, et nous leur donnons le sentiment, par notre adoption de leur genre, de notre propre bienveillance à l'égard du monde féminin.

Michelle, il t'est certes difficile de soutenir une conversation sur la grossesse, mais le simple fait qu'elles en parlent devant toi est significatif ! Quant aux hommes....et bien tu en as eu dans ta vie pendant cinquante ans !
avatar
chantal92

Messages : 859
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Sophie MAJORETTE le Jeu 6 Sep 2018 - 16:22

Jacqueline, Avalon, Michelle: merci pour ce partage d'expérience. J'espère parvenir prochainement à être reconnue, " intégrée" comme vous l'êtes dans vos vies...
J'imagine bien que cela dépend essentiellement de moi....
avatar
Sophie MAJORETTE

Messages : 425
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 59
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Michelle m le Sam 8 Sep 2018 - 0:01

chantal92 a écrit:Bien d'accord avec Michelle et Jacqueline ; les femmes cisgenres sont dans leur grande majorité plus ouvertes à notre particularité que les homme. C'est compréhensible,  parce que nous bouleversons tout chez eux : la notion de supériorité masculine (comment peut-on y renoncer volontairement ?) ; la pensée binaire ; les sources du désir (angoisse sous-jacente de s'apercevoir que l'on peut désirer une trans - qui pour eux reste "un" trans (bien reçu ton message, Jacqueline), etc  Pour les hommes nous sommes source de confusion, pour les femmes de bienveillance, car elles sont par nature (tant pis pour le stéréotype) plus bienveillantes, et nous leur donnons le sentiment, par notre adoption de leur genre, de notre propre bienveillance à l'égard du monde féminin.

Michelle, il t'est certes difficile de soutenir une conversation sur la grossesse, mais le simple fait qu'elles en parlent devant toi est significatif ! Quant aux hommes....et bien tu en as eu dans ta vie pendant cinquante ans

Certes j'ai eu des hommes dans ma vie , mais pas tous loin s'en faut armés d'une grande bienveillance , c'est une qualité , comme tu le dis que les hommes devrait plus souvent copier aux femmes !

Bizz
avatar
Michelle m

Messages : 2882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  chantal92 le Dim 9 Sep 2018 - 23:45

Michelle, il y a eu une fâcheuse lacune dans mon texte ; il fallait lire : "tu en as eu UN dans ta vie pendant 50 ans ". Le UN en question, c'était....toi ! Cette demi-plaisanterie et demi-vérité, transformé par une erreur de frappe en exercice de maieutique socratique, t'a amené à nous faire part de ton expérience avec le sexe "fort" et je note que , "loin s'en faut", ils n'étaient pas tous bienveillants ( il y en a eu , par déduction, certains qui l'étaient). Je pense que les hommes sont d'un autre calibre que les femmes sur le plan de la compréhension et de la bienveillance. Et je me demande parfois si le soi-disant "sexe fort" n'est pas au contraire celui qui doute de ses capacités et se place souvent en défensive contre toute nouveauté portant atteinte, supposément, à son statut ....
Bizzz
avatar
chantal92

Messages : 859
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Michelle m le Lun 10 Sep 2018 - 15:04

chantal92 a écrit:Michelle, il y a eu une fâcheuse lacune dans mon texte ; il fallait lire : "tu en as eu UN dans ta vie pendant 50 ans ". Le UN  en question, c'était....toi ! Cette demi-plaisanterie et demi-vérité, transformé par une erreur de frappe en exercice de maieutique socratique,  t'a amené à nous faire part de ton expérience avec le sexe "fort" et je note  que ,  "loin s'en faut", ils n'étaient pas tous bienveillants ( il y en a eu , par déduction, certains qui l'étaient). Je pense que les hommes sont d'un autre calibre que les femmes sur le plan de la compréhension et de la bienveillance. Et je me demande parfois si le soi-disant "sexe fort" n'est pas au contraire celui qui doute de ses capacités et se place souvent en défensive contre toute nouveauté portant atteinte, supposément, à son statut ....
Bizzz

Oooui j'ai fait part de mon expérience avec ou plutôt des hommes pour être précise et sans ambiguités puisque j'ai travaillé dans des métiers quasi exclusivement masculin mais j'ai malgrés tout le souvenir de moments fraternels, mais maintenant comme j'ai changé de positionnement social je vois les hommes avec plus de recul et sous un autre angle et avec parfois une certaine compassion . L'autre jour dans le TGV un homme relativement jeune est venu s'asseoir à coté de moi , mal rasé , pas bien habillé en jogging , sentant pas bon , affalé sur son fauteuil pendant tout le trajet mais plutôt gentil et discret , je trouve un peu dommage qu'un homme jeune comme lui ne se mette pas plus en valeur , c'est aussi une question d'éducation je pense , moi même en garçon je ne savais pas me mettre en valeur , je n'avais pas appris à m'apprécier non plus , Michelle m'a obligé à évoluer !
Je suis assez d'accord , le sexe fort pas si fort que ça !

Bizz
avatar
Michelle m

Messages : 2882
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: feminisme et feminité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum