Nos tranches de vie cocasses

Aller en bas

Nos tranches de vie cocasses

Message  ClaireL le Mer 13 Juin 2018 - 22:00

Comme il m'est arrivé un moment qui m'a bien amusée ce soir, ​je me suis dit que je ne devais pas être la seule à pouvoir partager des séquences cocasses.
Hier, je porte mes escarpins chez mon cordonnier pour réparer les talons. J'y vais au féminin, un peu sur la retenue car c'est un homme un peu fermé qui ne m'a jamais inspiré-e.
Ce soir, je passe au masculin, franchement détendu, prêt à tout. Après avoir lu mon ticket, il revient avec les escarpins, les yeux pleins de points d'interrogation et l'air estomaqué. Le dialogue qui a suivi fut étonnamment très détendu, limite rires, plein de pauses de sa part tant il était décalqué (je ne peux pas dire mieux).
Lui, en prenant son courage à deux mains : c'était vous hier ?
Moi, hésitant une fraction de seconde pour jauger s'il n'y aurait pas d'agressivité : ben oui (texto, histoire de lui dire "rien de plus normal")
Lui : non … non ...
Moi : mais si
Lui : mais c'est pour une caméra cachée ?
Moi : mais non
Lui, ne pouvant entendre ma réponse : mais si, c'est pour une caméra cachée ?
Moi : mais non
Lui : (plus rien, juste un visage décalqué mais souriant, presque comme un enfant alors qu'il frise les 60 ans)
Moi : bonne soirée (sur un ton enjoué mais simple, sans le mettre mal du tout)
Lui : bonne soirée (toujours estomaqué)
Moi : et merci pour votre sourire (avec autant de sourire de ma part)
L'échange fut vraiment cordial, sympa. J'avais envie d'éclater de rire tant il était amusant, mais je ne voulais pas me moquer de lui indirectement​. J'en rigole encore et lui va sûrement raconter ça partout pendant plusieurs jours !
avatar
ClaireL

Messages : 136
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 53
Localisation : Guyancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Béatrice le Mer 13 Juin 2018 - 22:25

...

une superbe histoire

bravo Claire
avatar
Béatrice

Messages : 4240
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Michelle m le Ven 15 Juin 2018 - 19:14

C'est cocasse comme situation , certainement qu'il ne voit pas cela tous les jours , l'idée d'avoir affaire à ne transidentitaire ne lui est pas venue à l'esprit en premier pour lui c'était un gag , je pense que c'est mieux de se présenter tout le temps dans le même genre au personnes qui ne te connaissent que dans ce genre la , après ils ou elles risquent de ne plus si retrouver et ne sauront plus si il faut t'appeler Mr ou Mme , c'est déja assez compliqué comme cela !
avatar
Michelle m

Messages : 2854
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Lilas Mauve le Ven 15 Juin 2018 - 23:17

Belle histoire...quel talon ! bizou
avatar
Lilas Mauve

Messages : 386
Date d'inscription : 30/10/2017
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Emmanuelle d'Eon le Lun 18 Juin 2018 - 23:37

Sympa comme anecdote, j'ai eu droit à peu près à la même situation chez mon cordonnier rochelais, mais en y allant en fille à chaque fois (une paire à réparer par séjour en fille...), à chaque fois, le cordonnier ne sais pas comment il doit m'appeler, bien que je lui ai dit et répété que vu mon apparence, c'était madame... du cou c'est "bonjour monsieur, au revoir madame", "merci madame, au revoir monsieur", etc.... sans aucune, méchanceté, il s'excuse à chaque fois, mais je crois que ça doit le perturber un peu pouff
avatar
Emmanuelle d'Eon

Messages : 168
Date d'inscription : 14/05/2015
Age : 37

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  chantal92 le Mar 19 Juin 2018 - 9:52

Michelle a tout à fait raison : pour celles qui ne vivent pas en full time, il faut prendre soin de se présenter toujours dans le même mode (H ou F) aux personnes que l'on côtoie épisodiquement à l'extérieur de la sphère intime ou familiale ; sinon cela les perturbe et nuit à la qualité de la relation. C'est là notre talon d'Achille....
avatar
chantal92

Messages : 820
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  ClaireL le Mar 19 Juin 2018 - 10:46

Les réponses de Michèle et Chantal reflètent la sensibilité binaire sur le genre : féminin ou masculin. Dans les groupes de paroles, on rencontre régulièrement des personnes qui vivent entre les deux genres, de façon variable ou sans genre. Je participais vendredi dernier à une formation dispensée par l'association Apps du Dr Hubert (psychiatre du réseau Respectrans). Un message émergeait du débat : la notion de genre n'a pas forcément lieu d'être.

Quant à moi, je vise exclusivement le genre féminin mais la période de transition porte bien son nom : on est qqfois amené-e à vivre les deux genres alternativement. Tous mes commerçants me connaissent dans les deux genres car mon agenda ne me permet pas toujours de respecter mon souhait de vivre au féminin autant que possible. Cela leur permet aussi de se rendre compte que les transitions de genre sont une réalité. Imaginez : si on passait instantanément dans l'autre genre (le rêve …), personne n'aurait conscience de notre cheval de bataille : le droit à la transition de genre.
avatar
ClaireL

Messages : 136
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 53
Localisation : Guyancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Clotilde29 le Mar 19 Juin 2018 - 12:47

La marchande de légumes chez qui je m'approvisionne régulièrement me connait bien et me donne du "madame" sans problème. Mais un samedi récent, son mari m'a servie en m'accueillant d'un sympathique "bonjour monsieur".
Comme d'habitude, je ne réponds rien sur l'instant, mais le mardi suivant, j'ai demandé à son épouse de lui passer le message.
Elle m'a répondu : - figurez-vous qu'il m'en a parlé et qu'il était très gêné de sa gaffe !
Je lui ai dit de ne pas s'en faire : -dites lui seulement que la dame n'a pas été fâchée puisqu'elle est revenue !!!

Voilà, tout va bien.
cloti
avatar
Clotilde29

Messages : 1281
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 69
Localisation : Bretagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

C'est le pied !

Message  Julie__g le Mar 19 Juin 2018 - 13:06

Lilas Mauve a écrit:Belle histoire...quel talon ! bizou


Bonjour,

Très rigolo. Et plutôt sympa, ta petite aventure !

Je pense, moi aussi, qu'il est préférable, quand on peut, de rester avec les mêmes personnes dans le même genre.
Mais bon c'est pas toujours possible !

Pour ma part, récemment, à la friperie où je suis allée en masculin acheter des vêtements féminins que j'ai essayé dans la boutique ( donc je me suis sentie obligée de dire que j'étais une Sissy ) J'y suis retournée en me montrant au féminin et aussi avec les vêtements achetés là !
La propriétaire m'a dit en me dévisageant :
"Ca vous va bien ! "
Je n'ai pas pu m'empêcher de demander :
" C'est vrai !
Oui ! C'est vrai ! "

C'est vraiment important, des paroles comme celles là !

Ensuite, je suis allée boire un café à la terrasse d'un café où le serveur me dit :
" Bonjour Madame ! "
Et là dans ma tête je me suis demandée pendant 1 quart de seconde à qui il parlait ???
Il faut que je m'y habitue aussi à être appelée : madame !

Bisous
Julie
avatar
Julie__g

Messages : 69
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 62
Localisation : Entre Nîmes et Avignon non loin de Arles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Michelle m le Mar 19 Juin 2018 - 16:49

ClaireL a écrit:Les réponses de Michèle et Chantal reflètent la sensibilité binaire sur le genre : féminin ou masculin. Dans les groupes de paroles, on rencontre régulièrement des personnes qui vivent entre les deux genres, de façon variable ou sans genre. Je participais vendredi dernier à une formation dispensée par l'association Apps du Dr Hubert (psychiatre du réseau Respectrans). Un message émergeait du débat : la notion de genre n'a pas forcément lieu d'être.

Quant à moi, je vise exclusivement le genre féminin mais la période de transition porte bien son nom : on est qqfois amené-e à vivre les deux genres alternativement. Tous mes commerçants me connaissent dans les deux genres car mon agenda ne me permet pas toujours de respecter mon souhait de vivre au féminin autant que possible. Cela leur permet aussi de se rendre compte que les transitions de genre sont une réalité. Imaginez : si on passait instantanément dans l'autre genre (le rêve …), personne n'aurait conscience de notre cheval de bataille : le droit à la transition de genre.
Bonjour Claire , d'abord c'est Michelle , évitons de nous mal orthographier si possible , ne me range pas dans la catégorie binaire qui est encore une catégorie , j'exprimait un point de vue d'aprés mon expérience personnelle , puisque du jours ou j'ai commencée à vivre à plein temps en femme toutes les personnes qui me connaissaient avant ne m'ont plus vue qu'en femme , comme je suis quasiment en retraite c'était sans doute plus facile , mais comme toi tous mes commercants et autres me connaissaient bien evidemment dans l'autre genre et ce depuis toujours pour certains , et comme ils et elles ne sont ni idiots ni indifférents ,ils et elle se sont posé des questions sur mon changement de genre  , et j'ai expliqué ma démarche et les problèmes rencontrés à ceux et celles peux nombreux qui m'ont questionnée .

Bien sur , on peut toujours dire que la notion de genre n'a pas lieu d'être mais pour le moment  , c'est surtout un voeu pieu et une notion sans doute très abstraite pour beaucoup de gens . Je pense quand même que pour pouvoir se faire accepter pleinement il est préférable dans la mesure du possible de vivre son genre à plein temps et aux yeux de tous .
 
Bisous      Michelle

bretonne

Bizz bretonne

Bizz     bretonne
avatar
Michelle m

Messages : 2854
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  chantal92 le Mer 20 Juin 2018 - 11:34

Claire, que des personnes vivent alternativement entre les deux genres, je comprends. Mais c'est quoi concrètement " vivre sans genre "? C'est se présenter comment ? C'est s'habiller comment ? Tu vas peut-être répondre qu'il y a des tenues Unisexe, ce qui n'est pas la bonne réponse, car il s'agit en fait de tenues qui s'adaptent aux deux genres, pas qui en créent un troisième.
Personnellement, je ne suis pas contre la création d'un troisième genre officiel, ou plutôt du genre "neutre". Mais j'ai du mal à m'imaginer ce que cela représente au quotidien (à part une carte d'identité spécifique).
Quant à ta remarque sur la valeur à accorder à la transition, je n'y vois que l'aspect éventuellement pédagogique : montrer aux autres le chemin que l'on emprunte et donc la réalité de ce chemin. Mais il ne faudrait pas présenter cela comme un parcours très délicat, difficile et parfois douloureux, car ce serait renforcer chez les gens l'idée que, non, ce n'est décidément pas naturel ; plus la période de transition est courte (là je pense que tu seras d'accord avec moi) et plus elle est "discrète", mieux c'est, aussi bien pour la personne que pour la cause qu'elle défend.
avatar
chantal92

Messages : 820
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jupe

Message  Julie__g le Mer 20 Juin 2018 - 20:12

Bonjour tout le monde,

Je suis allée voir mon magasin préféré : la friperie " le cintre vert " !  bezou

Les premières fois où j'y suis allée c'était en homme achetant des habits de femme et les essayant quand même. Faut bien essayer avant d'acheter quand la chose est possible.

C'est la deuxième fois que j'y retourne en femme :
J'ai discuté avec l'une des gérantes de la façon de découper une jupe trop longue pour la ramener au-dessus du genou !
Je lui ai demandé, par ailleurs, de me donner son avis sur la robe que j'essayais, ce pour quoi du reste elle remarqua que j'étais bronzée ! Hi hi !

La première fois, l'autre gérante m'avait dit : " Ca vous va bien ! "
J'y étais allée cette première fois avec l'idée de montrer à mes gérantes comment je portais les vêtements essayés et achetés chez elles ; parce qu'il m'avait semblé ressentir une curiosité plutôt sympathique du genre :
Comment doit être ce grand homme au féminin ?

En fait, elle est où, là, dans ce cas de figure, la transition ?
Que se passerait-il si je retournais maintenant en homme ? Bon, je n'ai pas envie d'essayer !

Je rebondis sur mon expérience d'aujourd'hui :

Je suis allée en fille dans un sauna ( rencontres....). Zut ! J'ai oublié que ce n'était pas mixte ! Arrivée devant la porte.   comen?
" - Mais ce n'est pas mixte ! "
J'ai expliqué que j'allais être toute nue dans le sauna et que là vraiment il fallait un détective super efficace pour déterminer ma féminité. J'avais fait des kilomètres, hein, alors j'allais pas repartir sans utiliser le bain à remous, la piscine qui va bien, le hammam... Non mais ô !  pleur

Ils m'ont laissé entrer !  siff

A propos, et la transition ?

Et je suis repartie en fille ! Na !
Bisous à toutes.
Julie  kokou
avatar
Julie__g

Messages : 69
Date d'inscription : 13/06/2018
Age : 62
Localisation : Entre Nîmes et Avignon non loin de Arles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  ClaireL le Sam 15 Sep 2018 - 20:13

Lors de mon changement de poste dans mon entreprise (Cf. mon post sur le sujet), mes entretiens ont été menés au masculin. J'avais eu un entretien avec la Directrice qui a changé de poste avant mon arrivée. J'ai dealé le poste avec son successeur qui lui a été informé de ma transition. L'ex Directrice est toujours sur le plateau et l'autre jour, elle passe me dire bonjour. Comme, sur l'instant de la rencontre, mon chef lui a dit "vous vous êtes rencontrés en mars" et qu'elle a vu le nom de famille de Claire identique à l'homme qu'elle avait vu en entretien, elle est allée voir son remplaçant, son successeur. Troublée, elle lui dit : "vous avez embauché son épouse ?".

Eh oui, elle n'a pas pu imaginer la réalité. Depuis, nous avons eu un entretien, très cordial, où elle m'a exprimé son admiration pour mon courage. Aucun rejet dans son attitude. Mais l'anecdote dit bien comment il est difficile pour le commun des mortels de penser à une transition quand on nous rencontre.
avatar
ClaireL

Messages : 136
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 53
Localisation : Guyancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Avalon le Sam 15 Sep 2018 - 22:27

ClaireL a écrit: Troublée, elle lui dit : "vous avez embauché son épouse ?"..
En plus d'être amusant, c'est plutôt rassurant en terme de crédibilité..

En voici une qui est un grand classique. La pharmacie. Elle a commencé le jour où je suis allé chercher des médicaments qu'on venait de me prescrire.
La pharmacienne me dit "Vous avez la carte vitale du monsieur"
moi, très naturellement "je l'ai"
Depuis, je passe régulièrement récupérer la prescription de monsieur ! Ça fait des mois que ça dure. Je fais finir par faire un dédoublement de personnalité :)
avatar
Avalon

Messages : 1197
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  galwenne le Lun 17 Sep 2018 - 8:52

Pour toi ce ne peut qu'être rassurant.. la directrice n'y a vue que du feu donc ton passing est plus qu'au point..
avatar
galwenne

Messages : 1688
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 57
Localisation : doubs département 25

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.netlog.com/galwenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  ClaireL le Lun 24 Sep 2018 - 19:54

J'ai revu mon cordonnier (le premier post de ce fil) ! Encore pour les talons d'escarpins, pas la même paire tout de même.
Il m'a reconnue. Une petite discussion s'ensuit, très détendue. Comme je porte désormais une coupe féminine, entre mes cheveux masculins et la perruque de mon passage précédent, il m'a demandé si je vivais tout le temps en femme. Je lui confirme cela en quelques phrases, avec sérieux et sourire. Moi qui craignais son côté latino, macho, rien de tout cela. Il a soutenu les personnes qui cultivent leur bonheur. Même si, peut-être, il ne le pensait qu'à moitié, pour le moins, il n'est pas transphobe. Depuis que tous mes commerçants me connaissent avant et pendant ma transition, seule une secrétaire médicale manifeste de la réprobation, sans pour autant l'exprimer verbalement. Visiblement, l'argument de l'accomplissement personnel fait bouger la société et est un bon moyen de faire comprendre notre cause.
avatar
ClaireL

Messages : 136
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 53
Localisation : Guyancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Michelle m le Mar 25 Sep 2018 - 0:00

ClaireL a écrit:J'ai revu mon cordonnier (le premier post de ce fil) ! Encore pour les talons d'escarpins, pas la même paire tout de même.
Il m'a reconnue. Une petite discussion s'ensuit, très détendue. Comme je porte désormais une coupe féminine, entre mes cheveux masculins et la perruque de mon passage précédent, il m'a demandé si je vivais tout le temps en femme. Je lui confirme cela en quelques phrases, avec sérieux et sourire. Moi qui craignais son côté latino, macho, rien de tout cela. Il a soutenu les personnes qui cultivent leur bonheur. Même si, peut-être, il ne le pensait qu'à moitié, pour le moins, il n'est pas transphobe. Depuis que tous mes commerçants me connaissent avant et pendant ma transition, seule une secrétaire médicale manifeste de la réprobation, sans pour autant l'exprimer verbalement. Visiblement, l'argument de l'accomplissement personnel fait bouger la société et est un bon moyen de faire comprendre notre cause.

C'est quelque chose que j'ai ressentit chez bien des personnes , une fois passé la surprise la froideur et la méfiance font place à de la bienveillance et à l'envie de comprendre mais il faut un certain temps , de toutes facons c'est à nous d'aller au devant des gens , l'acceptation passe par la !
avatar
Michelle m

Messages : 2854
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 61
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Frédérique1961 le Mar 25 Sep 2018 - 8:46

Bonjour Claire et à toutes les filles, oui au début quand on annonce qu'on est trans' les gens sont assez surpris , puis comme elle dit Michelle la surprise et la méfiance fait place à la bienveillance " exact . Et je rajoute qu'on se fait draguer allégrement aussi.
avatar
Frédérique1961

Messages : 100
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  chantal92 le Mar 25 Sep 2018 - 23:07

Frédérique, tu ne vas quand même pas regretter le fait qu'on te drague, tant que c'est fait poliment et gentiment ! Après tout, un cordonnier a le droit de chercher lui aussi chaussure à son pied.... rir
avatar
chantal92

Messages : 820
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  ClaireL le Mar 25 Sep 2018 - 23:19

Pour tout dire, je crois que lorsque j'ai déposé mes escarpins - nous n'avons eu la conversation que lorsque je suis retournée -, il m'a plutôt branchée soit pour plaisanter à propos des travestis soit pour me draguer. Mais il n'a aucune chance : j'ai horreur des latins machos. Ce cordonnier dans ma vie ? un vrai caillou dans mon escarpin ! rir (spéciale pour toi Chantal, en toute amitié)
avatar
ClaireL

Messages : 136
Date d'inscription : 03/04/2018
Age : 53
Localisation : Guyancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au secours!...

Message  Sophie MAJORETTE le Mer 26 Sep 2018 - 6:12

Ça y est, c'est arrivé!....
Le goût des calembours de Chantal a déteint sur Claire....;=)
Pourvu que l'épidémie ne se répande pas à l'ensemble des copines d'Agora..
Je plaisante bien sûr (précision destinée à celles d'entre nous qui n'auraient pas le sens de l'humour très développé...)
Le Sage a dit (Lao Tseu?  Confucius? Sophie?) : "Il   faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux". Appliquons-nous à être de belles femmes, souriantes, heureuses, pleine de vie! Et les  "autres" finiront bien par nous accepter, voire nous apprécier, nous aimer...
("Waouh! Sophie! Tu es très sentencieuse aujourd'hui...")
avatar
Sophie MAJORETTE

Messages : 348
Date d'inscription : 09/04/2016
Age : 59
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Aurélie le Mer 26 Sep 2018 - 17:55

Sophie MAJORETTE a écrit: Ça y est, c'est arrivé!....
Le Sage a dit (Lao Tseu?  Confucius? Sophie?) : "Il   faut faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux". Appliquons-nous à être de belles femmes, souriantes, heureuses, pleine de vie! Et les  "autres" finiront bien par nous accepter, voire nous apprécier, nous aimer...
("Waouh! Sophie! Tu es très sentencieuse aujourd'hui...")

Tu as raison Sophie. C'est le principal.
On ne m'a pas encore draguée, mais j'ai quelques fois croisé des messieurs très galants; et j'ai beaucoup apprécié.

Bises
Aurélie
avatar
Aurélie

Messages : 356
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 59
Localisation : Aix en Provence

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Frédérique1961 le Mer 26 Sep 2018 - 18:29

chantal92 a écrit:Frédérique, tu ne vas quand même pas regretter le fait qu'on te drague, tant que c'est fait poliment et gentiment ! Après tout, un cordonnier a le droit de chercher lui aussi chaussure à son pied.... rir
Salut Chantal, non du tout mais le problème c'est que je cherche un amoureux c'est vraiment pas facile crois moi. Quand un homme me drague et qu'il insiste je suis obligé de lui dire que je suis pas une femme "bio" du coup ils font de gros yeux , ils sont stupéfait , y a rien chez moi de masculin à première vu expression de genre mise à part que j'ai un sex masculin sin on ça se voit pas . Donc c'est un vrai problème pour de trouver un amoureux , le web c'est pas top c'est du sex sans lendemain , et vu le nombre de mythos bref suis seule , j'ai eu y a deux ans des relation deux fois avec des hommes , mais ils étaient passif , ils me lâchaient pas le clito par conséquent je les aient zapés . Pas facile tout ça Chantal, les femmes idem elles me draguent en pensant que je suis une femme et là aussi elles font de gros yeux quand je leur annonce mon genre . Je fais avec
avatar
Frédérique1961

Messages : 100
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  chantal92 le Jeu 27 Sep 2018 - 12:23

C'est vrai que ce n'est pas évident, Frédérique. Je crois que la combinaison la plus durable pour un trans (d'après ce que j'ai vu autour de moi), c'est le couple de deux trans, en raison de l'empathie naturelle et de la concordance des désirs. Mais il y aussi le couple Trans /F dès l'instant que la femme accepte intégralement et avec plaisir les désirs de vie de son partenaire trans ; quant à la sexualité, parfois elle s'efface complètement et parfois elle s'adapte à des attentes convergentes des deux.
J'espère que tu vas rencontrer quelqu'un, car la vie seule n'est pas heureuse et encore moins lorsque l'on se sent un peu en marge.
avatar
chantal92

Messages : 820
Date d'inscription : 11/05/2015
Age : 69
Localisation : boulogne billancourt

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Frédérique1961 le Jeu 27 Sep 2018 - 13:18

Bonjour Chantal , j'ai jamais été avec une trans' comme moi mais j y pense de plus en plus .Tu as tout à fait raison .
avatar
Frédérique1961

Messages : 100
Date d'inscription : 21/05/2018
Age : 57

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos tranches de vie cocasses

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum