Récits et anecdotes

Aller en bas

Récits et anecdotes

Message  Avalon le Mer 11 Juin 2014 - 12:49

Je suis intriguée par cette réflexion ci dessous faite par Sandrine_ le Lun 9 Juin - 17:40.
Question qui s'adresse à toutes:
Elle écrivait: "C'est pour cela que je te suis reconnaissante et vous suis reconnaissante à vous toutes qui nous encouragez en publiant vos histoires de sortie. Vous y êtes pour beaucoup à ces merveilleux moments je vie en sortie."

Les récits de sorties, voire le "journal" des copines vous apporte beaucoup?

Avalon

Messages : 1126
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  galwenne le Mer 11 Juin 2014 - 21:33

Je dirais qu'il fut un temps, le récit des parcours des copines voir leur blog m'ont encouragé dans ma démarche. De fil en aiguille j'ai accepté l'invitation d'une amie Suisse pour une première sortie..

Depuis, ma cousine Catherine de Flandre m'a fait voyager en Belgique et donnée l'aisance qui fait qu'à ce jour j'assume..

Longtemps, j'ai pensée que je ne serais jamais comme celle qui étaient si belle sur des site comme TVQ etc...


Donc l'expérience des anciennes m'a aidée dans mon acceptation.
avatar
galwenne

Messages : 1585
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 56
Localisation : doubs département 25

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.netlog.com/galwenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Avalon le Jeu 12 Juin 2014 - 0:00

Et maintenant que tu es dans le bain, comment perçois tu ces récits ?

Tu as écrit ailleurs "je suis comme certaines, je m'étend peu sur mes sorties que j'ai appris à assumer" quelle influence cela a eu sur ta perception des autres ?

Avalon

Messages : 1126
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  galwenne le Jeu 12 Juin 2014 - 8:44

Je dirais que chacune d'entre nous a un vécue et avance à son rythme.. entre recherche effrénée de plus de féminité ou se cacher car on a honte je pense qu'il faut laisser son libre arbitre à chacune.

L'idéal et que par nos expériences certaines arrivent à éclore et que les indécises arrivent à savoir quel chemin prendre même s'il est long et semé d'embuches.


Personnellement, je suis encore dans un mode indécise car je n'ai pas fais encore le pas de la féminité permanente et le glas de ma vie de couple..

Je ne fais pas parti de la catégorie qui prend parti pour ou contre. j'admire simplement l'évolution de chacune.. Entre autre la tienne qui avance lentement mais surement.
avatar
galwenne

Messages : 1585
Date d'inscription : 28/10/2010
Age : 56
Localisation : doubs département 25

Voir le profil de l'utilisateur http://fr.netlog.com/galwenne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Avalon le Jeu 12 Juin 2014 - 13:12

Que de sagesse dans tes propos!  :supr: 
LAISSER A CHACUNE SON LIBRE ARBITRE! On devrait en faire notre 1ere règle. Nous sommes autant tiraillées par les tenants de la norme que par le prosélytisme des plus motivées. Qui ne sont pas forcement celles qui en font le plus, ceci dit en passant. On va graver ça sur le fronton de notre église.

J'évolue lentement et "autant que possible" surement (parfois, il faut un peu de casse pour que ça passe ^^). Merci pour tes sentiments à mon égard. Je te les retourne volontiers.

Les recits, les blogs, les profils facebook et autres. On en manque pas et je suis intriguée par ce petit monde et les influences que cela a dans la réalité de chacune. Quelle part de réel, quelle part de fantasme. Combien sont vraiment transgenre. Combien se sont laissée entraîner dans un jeu et sont parfois allées trop loin. Combien aussi n'ont pas voulu ou pas pu s'assumer. Renonçant à leur libre arbitre au profit du confort relatif de la "normalité". C'est un peu ça qui m'a amené à poser la question en plus de remarques des Sandrine.

Merci de ta participation, bises.

Avalon

Messages : 1126
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Sandrine_ le Jeu 12 Juin 2014 - 17:53

Je n'ai pas encore répondue à vos messages sur le poste de ma petite sortie car j'ai vraiment peu de temps mais la question posée ici me pousse à prendre un peu de ce temps que je n'ai pas !

Le principal problème, de mon point de vue à été la solitude dans la quelle je suis restée pendant prés de 40 ans. Je me souviens avoir eu conscience de ma différence à l'age de 5 ans quand j'ai commencée à me travestir. J'avais parfaitement conscience d'être née garçon alors que dans ma tête je suis une fille. J'en avais tellement conscience que je me suis dite qu'il fallait que cela reste un secret. Et jusqu’à il y a peu de temps je pensais être malade psychologiquement parlant. Cette idée s'est vraiment construite vers l'age de 5 ans d’où cette idée du secret.
Je n'ai jamais cessée de croire que je suis une fille pourtant j'ai beaucoup essayée d'être un  garçon puis un homme !
Le paradoxe c'est que j'ai vécue 14 ans complétement seule et pendant ces 14 années j'ai vécue environs 80% de mon temps à la maison en fille sans jamais croire que je pourrais socialement être une fille même si cela à été  et est encore mon seul rêve. Dans ces 14 années je suis aussi sortie très très souvent mais sans jamais rencontrer qui que ce soit. Et pourtant je suis sortie en ville le samedi soir. J'ai jamais eu de contact direct, de remarque et je ne crois pas avoir été repérée une seule fois. Notez que j'ai une longue expérience car j'ai faite ma première sortie à l'age de 11 ans. Déjà à l’époque des que j’étais seule à la maison j’étais habillée en fille.

Il y a 11 ans et après avoir vue un reportage sur la transsexualité j'ai commencée à comprendre qui je suis, mais sans pour autant penser que je ne suis pas malade. J'ai même commencée à chercher comment je pourrais faire. A l'époque je n'avait pas encore internet et je n'avait aucune idée de comment je pourrais m'y prendre. Je vous passe les détails mais le fait est que je n'ai rien trouvée autour de chez moi !
Puis pleins de choses se sont passée au même moment comme  la rencontre avec ma femme, notre mariage etc. Et j'ai arrêtée de me travestir.

Il y a environ 3ans j'ai commencée à ne plus réussir à intérioriser ma féminité. Mon comportement féminin à commencer à prendre le dessus sans que j'arrive à le contrôler, genres mes gestes etc. Je sais c'est étrange... Évidemment je me suis mise à ce moment à ne plus me supporter en tant qu'homme et il fallait que je me retrouve moi et j'ai recommencée à me travestir.
Il y a un peu plus d'un an, grâce à un(e) collègue de boulot qui à elle même déjà tentée une transition et qui avait notée ma différence et mon changement de comportement, m'en a parlée. J'ai alors découvert le syndrome de Benjamin. Franchement cela à été une révélation ! D'un coup tout prenait un sens... je ne suis pas malade !!! Du coup j'ai commencée à chercher toutes les infos que je pouvais trouver pour comprendre encore plus j'ai passée environ 3 mois a ne lire que des articles sur le sujets touts ce que je pouvais trouver même en anglais. J'ai même trouvée la thèse de doctorat de Tom Reucher que j'ai lue. Bref j'ai absorbée tout ce que je pouvais.
Dans toutes cette lecture j'ai trouvée beaucoup de témoignage et me suis rendue compte que ce n’était finalement pas si difficile d'aller vers les autres et d'être soit. Attention je ne dit que le parcourt est facile. C'est juste que pour la première fois de ma vie j'ai commencée à croire que je pouvais être moi socialement parlant.
C'est vraiment ce genres de choses qui mon manquée avant ! Si j'avais eu accès aux informations et témoignages que j'ai lue depuis un peu plus d'un ans, il y a 10 ans, je penses que Sandrine ne serait pas juste un pseudo mais serait probablement inscrit sur ma carte d’identité.
Cela ma permise aussi de trouver le courage de le dire à ma femme plutôt que de la laisser me découvrir.  Cela à été un moment difficile qui heureusement ne nous à pas séparée. Elle ne l’accepte pas du tout mais elle comprend et comprend mon mal être.
Voila les petites histoires de sortie ne suffisent pas à elles seule à se construire mais elles participe car elles montre que c'est possible d'être soit autrement que devant le miroir de la salle de bain.

Peut être vous vous dites que quand on veut on peut car avant internet des femmes transsexuelles on réussies à trouver leur chemin et à aller au bout.
Je me pose la même question. Peut être qu'a 5 ans quand on décide seule que l'on est malade et que cela doit rester un secret alors si rien ne viens remettre en question cette décision cela reste. Du coup j'ai exceller dans l'art de me cacher au point de devenir transparente même en tant qu'homme ! Je pense même être arrivée à me perdre de vue moi même...

Voila un gros pavé trop court pour tout raconter mais qui vous donneras une idée plus précise de qui je suis !

Bises

Sandrine
avatar
Sandrine_

Messages : 77
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 48
Localisation : Etre née quelque part, c'est toujours un hasard...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Béatrice le Sam 14 Juin 2014 - 19:09

.


apres le beau et long poste de Sandrine je vais avoir du mal a developper ...

d autant qu en fait tu souleves plusieurs questions interessantes

d une part du point de vue de la lectrice des "recits"

d autre part de celui de la narratrice de ces recits ..

promis je repondrais ...
avatar
Béatrice

Messages : 3733
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  karina5094 le Sam 14 Juin 2014 - 20:49

.... pour ma part suffit de lire mes '' once upon a time '' dans la rubrique histoires publiques pour comprendre .....
Bises,
Karina.
avatar
karina5094

Messages : 3005
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 61
Localisation : CENTRE PAYS DE LA LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Béatrice le Dim 15 Juin 2014 - 18:44

pour repondre une premiere fois en tant que "Lectrice"

j avoue que les récits des copines, parfois illustré de photo m ont parfois fait envie ..
m ont il inité, incité ??
non , je ne pense pas .. j ai fait ma première sortie il y a presque 20 ans, seule un soir dans Aix
j avais "envie" de le faire - de vivre cette part de féminité qui est en moi au grand jour ...

j avoue avoir été plus décomplexée par la fréquentation de copines qui m ont apprise combien
il était finalement assez simple de s affranchir du regard de l autre

en ce sens, le récit de certaine copine est d ailleurs assez révélateur


pour continuer en tant que "redactrice"

j ai plaisir a raconter mes sorties et mes rencontres.. rien ne remplace ces beaux échanges enrichissants
pour autant s agit il de proselytisme
si il s agit de demontrer qu il est possible de vivre pleinement et librement cette belle part de nous même
oui je le revendique comme une incitation a briser quelques chaines


il ne s agit pas pour autant d inciter les lectrices a entreprendre - surtout hors de tout controle- des demarches
dangereuses pour leur santé (mentale et physique)
et je me suis toujours faites un devoir d orienter les personnes en souffrances qui souhaitaient en parler, vers des professionnel qualifiés
(etrangement les psy conserve trop une image d escroc alors que dans la majorite des cas les consultations sont prisent en charge .. )



..


avatar
Béatrice

Messages : 3733
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Avalon le Dim 15 Juin 2014 - 19:23

Béatrice a écrit:(etrangement  les psy conserve trop une image d escroc alors que dans la majorite des cas les consultations sont prisent en charge .. )
Les deux ne sont pas incompatibles  :rir1: 

Celles qui me connaissent savent qu'à une époque j'ai beaucoup écrit. Et nous n'étions pas nombreuses à offrir ces récits. J'ai été beaucoup lue. Et plusieurs m'ont avoué des années plus tard quelles ont été influencées par eux.
J'ai toujours eu peur d'avoir à assumer des catastrophes sociales ou familiales à cause d'eux. C'est peut être arrivé, allez savoir.

Ce dont je suis à peu près sûre aujourd'hui, c'est que certaines femmes transgenres en sont arrivées là propulsée par notre milieu. Et quelles ne sont pas des transgenres au depart. (Je connais intimement l'histoire de plusieurs). Paradoxalement, il y a de grandes réussites parmi elles. Comme quoi de mauvaises raisons peuvent donner de bon résultats ^^
Du coup aujourd'hui j'ai tendance à laisser venir. A chacun(e) de s'assumer comme il/elle l'entend. Après tout qu'en savons nous. La seule règle que j'ai adopté lorsque j'aborde ce genre de démarche c'est la franchise. Ça ne plaît pas toujours mais bon.. Au moins la postulante sait à quoi s'en tenir.

Côté récits, le problème de vivre ça quotidiennement, c'est qu'on tombe vite dans la routine ! Surtout quand à force de travailler son passing on fini par passer inaperçue! :) Du coup on a plus grand chose à racaconter. Faut il aller travailler en minijupe histoire d'avoir des choses à dire ?
 siff 

Avalon

Messages : 1126
Date d'inscription : 31/10/2010
Localisation : RP

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Béatrice le Dim 15 Juin 2014 - 20:13

Avalon a écrit:

Celles qui me connaissent savent qu'à une époque j'ai beaucoup écrit. Et nous n'étions pas nombreuses à offrir ces récits. J'ai été beaucoup lue. Et plusieurs m'ont avoué des années plus tard quelles ont été influencées par eux.
J'ai toujours eu peur d'avoir à assumer des catastrophes sociales ou familiales à cause d'eux. C'est peut être arrivé, allez savoir.

 

completement d accord a ce sujet

Avalon a écrit:

Ce dont je suis à peu près sûre aujourd'hui, c'est que certaines femmes transgenres en sont arrivées là propulsée par notre milieu. Et quelles ne sont pas des transgenres au depart. (Je connais intimement l'histoire de plusieurs). Paradoxalement, il y a de grandes réussites parmi elles. Comme quoi de mauvaises raisons peuvent donner de bon résultats
siff

mais aussi des vies brisées

pour avoir souvent tardivement frequenté les tchat et des forums j y ai croisé en effet beaucoup de desespoir et de souffrance


Avalon a écrit:

Côté récits, le problème de vivre ça quotidiennement, c'est qu'on tombe vite dans la routine ! Surtout quand à force de travailler son passing on fini par passer inaperçue! :) Du coup on a plus grand chose à racaconter. Faut il aller travailler en minijupe histoire d'avoir des choses à dire ?
siff

a ton niveau, comme d autre que j ai croisée souvent jadis (Agnes - Helline par exemple mais tant d autre)
forcement on est plus dans la même demarche

nombreuse sont d ailleurs celle qui ont quasiment coupé les ponts ..
les "anciennes experimentées" comme toi se font rares mais leur presence reste cependant necessaire

j en profite pour t en remercier bizou
avatar
Béatrice

Messages : 3733
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 61

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour Sandrine,j'ai trouvé ton récit particuliérement sincère et émouvant bizz Michelle

Message  Michelle m le Lun 16 Juin 2014 - 1:07

Sandrine_ a écrit:Je n'ai pas encore répondue à vos messages sur le poste de ma petite sortie car j'ai vraiment peu de temps mais la question posée ici me pousse à prendre un peu de ce temps que je n'ai pas !

Le principal problème, de mon point de vue à été la solitude dans la quelle je suis restée pendant prés de 40 ans. Je me souviens avoir eu conscience de ma différence à l'age de 5 ans quand j'ai commencée à me travestir. J'avais parfaitement conscience d'être née garçon alors que dans ma tête je suis une fille. J'en avais tellement conscience que je me suis dite qu'il fallait que cela reste un secret. Et jusqu’à il y a peu de temps je pensais être malade psychologiquement parlant. Cette idée s'est vraiment construite vers l'age de 5 ans d’où cette idée du secret.
Je n'ai jamais cessée de croire que je suis une fille pourtant j'ai beaucoup essayée d'être un  garçon puis un homme !
Le paradoxe c'est que j'ai vécue 14 ans complétement seule et pendant ces 14 années j'ai vécue environs 80% de mon temps à la maison en fille sans jamais croire que je pourrais socialement être une fille même si cela à été  et est encore mon seul rêve. Dans ces 14 années je suis aussi sortie très très souvent mais sans jamais rencontrer qui que ce soit. Et pourtant je suis sortie en ville le samedi soir. J'ai jamais eu de contact direct, de remarque et je ne crois pas avoir été repérée une seule fois. Notez que j'ai une longue expérience car j'ai faite ma première sortie à l'age de 11 ans. Déjà à l’époque des que j’étais seule à la maison j’étais habillée en fille.

Il y a 11 ans et après avoir vue un reportage sur la transsexualité j'ai commencée à comprendre qui je suis, mais sans pour autant penser que je ne suis pas malade. J'ai même commencée à chercher comment je pourrais faire. A l'époque je n'avait pas encore internet et je n'avait aucune idée de comment je pourrais m'y prendre. Je vous passe les détails mais le fait est que je n'ai rien trouvée autour de chez moi !
Puis pleins de choses se sont passée au même moment comme  la rencontre avec ma femme, notre mariage etc. Et j'ai arrêtée de me travestir.

Il y a environ 3ans j'ai commencée à ne plus réussir à intérioriser ma féminité. Mon comportement féminin à commencer à prendre le dessus sans que j'arrive à le contrôler, genres mes gestes etc. Je sais c'est étrange... Évidemment je me suis mise à ce moment à ne plus me supporter en tant qu'homme et il fallait que je me retrouve moi et j'ai recommencée à me travestir.
Il y a un peu plus d'un an, grâce à un(e) collègue de boulot qui à elle même déjà tentée une transition et qui avait notée ma différence et mon changement de comportement, m'en a parlée. J'ai alors découvert le syndrome de Benjamin. Franchement cela à été une révélation ! D'un coup tout prenait un sens... je ne suis pas malade !!! Du coup j'ai commencée à chercher toutes les infos que je pouvais trouver pour comprendre encore plus j'ai passée environ 3 mois a ne lire que des articles sur le sujets touts ce que je pouvais trouver même en anglais. J'ai même trouvée la thèse de doctorat de Tom Reucher que j'ai lue. Bref j'ai absorbée tout ce que je pouvais.
Dans toutes cette lecture j'ai trouvée beaucoup de témoignage et me suis rendue compte que ce n’était finalement pas si difficile d'aller vers les autres et d'être soit. Attention je ne dit que le parcourt est facile. C'est juste que pour la première fois de ma vie j'ai commencée à croire que je pouvais être moi socialement parlant.
C'est vraiment ce genres de choses qui mon manquée avant ! Si j'avais eu accès aux informations et témoignages que j'ai lue depuis un peu plus d'un ans, il y a 10 ans, je penses que Sandrine ne serait pas juste un pseudo mais serait probablement inscrit sur ma carte d’identité.
Cela ma permise aussi de trouver le courage de le dire à ma femme plutôt que de la laisser me découvrir.  Cela à été un moment difficile qui heureusement ne nous à pas séparée. Elle ne l’accepte pas du tout mais elle comprend et comprend mon mal être.
Voila les petites histoires de sortie ne suffisent pas à elles seule à se construire mais elles participe car elles montre que c'est possible d'être soit autrement que devant le miroir de la salle de bain.

Peut être vous vous dites que quand on veut on peut car avant internet des femmes transsexuelles on réussies à trouver leur chemin et à aller au bout.
Je me pose la même question. Peut être qu'a 5 ans quand on décide seule que l'on est malade et que cela doit rester un secret alors si rien ne viens remettre en question cette décision cela reste. Du coup j'ai exceller dans l'art de me cacher au point de devenir transparente même en tant qu'homme ! Je pense même être arrivée à me perdre de vue moi même...

Voila un gros pavé trop court pour tout raconter mais qui vous donneras une idée plus précise de qui je suis !

Bises

Sandrine


Bonjour Sandrine,j'ai trouvé ton récit particuliérement sincère et émouvant bizz Michelle
avatar
Michelle m

Messages : 2524
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 60
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Michele-Anne le Lun 16 Juin 2014 - 23:41

Avalon a écrit:
Celles qui me connaissent savent qu'à une époque j'ai beaucoup écrit. Et nous n'étions pas nombreuses à offrir ces récits. J'ai été beaucoup lue. Et plusieurs m'ont avoué des années plus tard quelles ont été influencées par eux.
J'ai toujours eu peur d'avoir à assumer des catastrophes sociales ou familiales à cause d'eux. C'est peut être arrivé, allez savoir.

Ce dont je suis à peu près sûre aujourd'hui, c'est que certaines femmes transgenres en sont arrivées là propulsée par notre milieu. Et quelles ne sont pas des transgenres au depart.
 

Je rebondis là-dessus parce que je partage ton avis (et ton expérience). Quand nous sommes arrivées sur Internet, nous étions très peu et dans l'excitation de nous retrouver. Il y a eu de l'effervescence, de la créativité, et nous avons sans doute participé chacune à notre manière, à enjoliver notre propre monde mental aux yeux de personnes qui ne l'auraient pas abordé aussi facilement sans nous.

Je ne renie pas tout ce que j'ai fait sur des sites comme TVQ: les récits, les conseils, les traductions, etc... Que serions-nous devenues si nous ne l'avions pas fait ? Avions-nous même vraiment le choix de ne pas le faire ? Je ne crois pas. C'était la seule chose à faire pour ne pas devenir totalement cinglées (je parle pour moi en tout cas).

Et puis notre monde des premiers temps (dire que je parle de 1995!) était vraiment un monde de copines, prudentes et réservées (à quelques exceptions près) et dans lequel, par exemple, la composante transsexuelle n'était franchement pas dominante. Les dérives et effets de persuasion de groupe ne sont venus que bien après. C'est pour cela que j'emploie le terme "abordé" deux paragraphes plus haut: entre aborder et sombrer il y a de la marge.
avatar
Michele-Anne

Messages : 934
Date d'inscription : 25/10/2010
Age : 57
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Récits et anecdotes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum