Once upon a time/part. one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Once upon a time/part. one

Message  karina5094 le Mar 28 Mai 2013 - 17:07

Oui ..... il était une fois une petite Fille enfermée dans le corps d' un affreux garçon et c'est Moi !
Je penses que tout a commencé aux environs de mes 6 ans. A cette époque ma Mère me faisait encore ma toilette et par la même occasion faisait la sienne. Ma Mère était excessivement féminine et déjà je l' enviais, je ne comprenais pas pourquoi je devais être un garçon !!! Je trouvais déjà mes habits bien anodins, à côté des merveilles que je voyais sur ma Mère et même sur les autres Filles de mon age. Pourquoi n' avais je pas le droit à toutes ces fanfreluches qui déjà m' attiraient irrésistiblement ???? Aussi ni une ni deux, ce jour là, le temps que ma Mère était sortie de la salle de bain, je décidais d' enfiler une de ses petites culottes ( enfin à l' époque plutôt une grande culotte, mais je me souviens bien, toute en nylon jaune - les années 50/60 - ). Et c'est encore présent dans mon esprit, malgré que bien évidement cette culotte ne m' allait pas du tout ( bien sur archie-trop grande ) je sentais que ce sous-vétement était fait pour Moi. Bien sur dès que ma Mère est re-rentrée dans la salle de bain, Elle se mit en colère en me priant de l' enlever immédiatement, ce dont je m' éxécutais un peu honteux ( enfin même plutôt très honteux ). Après cet épisode, je ne me souviens plus d' avoir eu ce type de pulsion. C' est bien plus tard, au moins 4 ou 5 ans plus tard que mon besoin évident de féminité refit surface. Tout recommençà à la plage, je regardais les femmes avec leur fabuleux maillot de bain 1 pièce ( à cette époque les 2 pièces et autres bikinis n' avaient pas encore fait leur apparition ) et là encore, je trouvais mon petit maillot de bain bien ridicule, quelle malchance décidément d' être un garçon. Et puis tout s' accéléra, ma Mère portait toujours à cette époque encore des bas avec des portes jarretelles et je trouvais stupides les grandes chaussettes qu' on me faisait porter. Même chose pour les reste de ses lingeries, jupons et autres combinaisons, quelle douceur, quel confort, quel beauté ( je n' avais pas encore la notion du côté érotique de ces choses ). C ' était plus fort que Moi mais je savais au fond de Moi que c' était ces affaires là que je devais porter, j' en avais profondément envie, c'était plus fort que tout. En même temps la puberté arrivait et un nouveau sentiment naissait en Moi, une énorme jalousie envers mes copines de collége. Le soir au fond de mon lit je m' imaginais être Elles, je me sentais Femme mais n' osait me l' avouer complétement, certainement du fait de mon éducation ( stricte vous l' aurez compris ) et aussi de ma timidité ( presque maladive à cette époque ). Mais çà finissait par virer à l' obsession et dès que je me retrouvais seul-e à la maison, je commençais par revétir les fines lingeries de ma Mère, pour le moment çà me suffisait. Puis encore 2/3 ans s' écoulent, j' arrivais donc vers mes 14 ans, mes Parents pour la première fois allaient me laisser tout seul pendant 4 jours, partant pour un congré professionnel. C ' était décidé, j' allais, pour la première fois de ma vie, me vétir complétement en Fille. Là aussi mon souvenir est assez précis, je me rapelles qu' après les cours je rentrais direct à l' appartement ( à cette époque nous habitions Paris ) et là, je savais être '' tranquille '' ces quelques jours, je pouvais enfin m' habiller comme je le souhaitais et le ressentais depuis si longtemps. En réalité, je me souviens m' être trouvée plutôt déguisée qu' habillée, et là encore, honteux de Moi, une fois complétement habillée et avoir fait 3 pas dans l' appartement, je me déshabillais et rangeais avec précautions ( pour qu' on s' aperçoive de rien ) toutes ces affaires. Mais j' avais eu-e le temps de comprendre qu' en réalité ces affaires étaient faites pour Moi. Mais encore une fois l' éducation allait reprendre le dessus, je me disais que tout çà n' était pas normal et j' essayais ( sans y arriver il faut bien le reconnaitre ) de chasser de mon esprit ces affreuses pensées. Ensuite il y eu bien sur d' autres épisodes à peu près identiques et pas plus glorieux et ce jusqu' à mes 20 ans et là ce sera le début d' un prochain épisode ..... karina
avatar
karina5094

Messages : 2819
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 60
Localisation : CENTRE PAYS DE LA LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Once upon a time/part. one

Message  karina5094 le Mar 30 Aoû 2016 - 21:15

.... juste pour remonter le sujet pour celles que ça intéresse ..........
avatar
karina5094

Messages : 2819
Date d'inscription : 05/12/2010
Age : 60
Localisation : CENTRE PAYS DE LA LOIRE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Once upon a time/part. one

Message  Michelle m le Mer 31 Aoû 2016 - 16:27

karina5094 a écrit:.... juste pour remonter le sujet pour celles que ça intéresse ..........

no comment
avatar
Michelle m

Messages : 2320
Date d'inscription : 12/06/2014
Age : 60
Localisation : 29600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Once upon a time/part. one

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum